Plongez-vous dans l'univers d'Ao No Exorcist!
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 De retour...enfin! [Mephisto] [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: De retour...enfin! [Mephisto] [Terminé]   Dim 11 Mar - 11:57

Deux semaines...elle avait passé deux semaines en Louisiane à l'autre bout du monde! Afin d'effectuer un exorcisme de masse avec quelques collègues dépêchés directement par le Vatican! Même plusieurs années après le passage de l'ouragan qui avait dévasté les bas quartiers de la Nouvelle-Orléans, les esprits continuaient à être marqué par cette catastrophe. Comme d'habitude, le gouvernement n'avait apporté qu'une aide dérisoire aux survivants et il ne restait que des rues portant encore les stigmates du passage de l'eau.
Rien d'étonnant...tous des véreux, tous des corrompus! Les gouvernements se succédaient mais c'était toujours la même façon de voir les choses. De ce fait, les habitants s'étaient tournés vers le diable plutôt que vers Dieu et ainsi, ils avaient permis à de nombreuses entités maléfiques de passer de l'autre côté, possédant sans vergogne les âmes les plus vulnérables...schéma classique.

Ce que l'irlandaise ne comprenait pas, c'était pourquoi est-ce qu'elle avait été envoyé là-bas? Après tout, la jeune femme appartenait à la branche rattaché au Japon et non américaine! Pff tous des incompétents ces amerloques! Pour faire simple, Adrya n'avait pas du tout apprécié sa petite excursion! Il faisait chaud et humide il y avait des moustiques partout qui semblait prendre un certain plaisir à se délecter de son sang! Heureusement qu'elle était à moitié démon car son corps de gardait aucune marque de piqure mais quand même! C'était vraiment désagréable! Les seuls moments que la jeune exorciste aimaient étaient les soirées ou elle écoutait une personne âgée jouer un vieux blues avec sa vieille guitare et ses vieux doigts arthritiques!
L'alcool était...imbuvable! C'était du tord-boyaux cajun qui rendrait malade n'importe qui!
Entre ça, et ses collègues toujours en train de prier nuit et jour en n'arrêtant pas de critiquer la branche japonaise qui était dirigée par un démon...Adrya avait bien faillit creuser des tombes pour ces espèces d'exorcistes coincés.

Mais heureusement, après ce dure labeur et quelques combats bien éreintants, l'irlandaise pu enfin repartir "chez elle", à l'académie. En fait, depuis que son clan avait été complètement décimé par des démons, l'exorciste n'avait pas trouvé autre part ou aller et puis c'était plus facile pour elle étant donné qu'elle était professeur et infirmière à l'Académie. D'ailleurs...la première chose qu'elle fit lorsqu'elle rentra au bercail, c'est d'aller faire un tour dans son infirmerie...une pile monumentale de dossiers l'attendait. Il fallait que le directeur les valident tous! Il fallait être vigilent avec certains élèves qui possédaient soit une cervelle détraqué ou un corps mal foutu. Son téléphone portable sonna c'était son patron qui l'appelait afin qu'elle se présente dans son bureau dans les plus brefs délais.

"J'ai même pas pu prendre un goûté que je dois déjà faire un rapport...grande Déesse aide moi."


Eh oui! Adrya ne croyait pas en Dieu, mais en une Déesse! Bref elle en profita pour porter sa pile de dossiers qui trônait sur son bureau. D'un pas alerte, toujours vive comme l'éclaire, Adrya ne mit pas longtemps avant de frapper à la porte du directeur et d'entrer sans attendre la réponse. C'était lourd, et puis les protocoles elle ne les respectaient pas vraiment car elle connaissait l'individu depuis qu'elle avait huit ans.

"Me voilà! Tenez je vous apporte du travail!"


Dit-elle en posant les dossiers à signer au gérant de l'académie.

"J'imagine que ce n'est pas pour cette pile de dossiers à signer que vous m'avez appeler?"


Quand Méphisto l'appelait, s'était toujours pour lui demander des trucs utiles ou non. Ca avait d'ailleurs le don de l'énerver. L'irlandaise croisa les bras en attendant la suite, vraiment son patron ne changeait pas d'un poil, toujours bien apprêté, toujours sur son 31 comme s'il s'attendait à être filmé ou photographier bref il ne fallait pas chercher un comprendre...C'était un coup à devenir fou. Enfin...on pouvait en dire tout autant de l'infirmière! Elle était toujours vêtu d'un uniforme scolaire même si elle avait quitté les bancs de l'école depuis longtemps!


Dernière édition par Adrya Owens le Mar 20 Mar - 10:50, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Captain Baka
Messages : 179
Date d'inscription : 11/03/2012
Age : 32
Localisation : dans son bureau, une tasse de thé à la main et des pâtisseries à portée de sa bouche
MessageSujet: Re: De retour...enfin! [Mephisto] [Terminé]   Dim 11 Mar - 12:05

Je me saisis de la pile et décapuchonne mon stylo plume. D’un coup d’oeil rapide, je détaille la jeune femme attentivement. Non, pas de changement spectaculaire, toujours la même poitrine bien développée. Sa peau, peut-être, un poil plus foncée qu’auparavant. C’est vrai qu’elle avait effectuée une mission en Louisiane, en Amérique. A voir son air renfrogné, ça n’a pas dû lui plaire des masses…

« Je t’ai appelé pour avoir ton rapport sur la mission. Je veux que tu me racontes tout ce que tu tais dans ton écrit. »

Je lui pointe son dossier, épais, du doigt.

« Ça, c’est bon pour le Vatican. Mais te connaissant, tu n’as pas passé ton temps autour du camps à surveiller les alentours. Tu es sans aucun doute partie sur le champs de bataille, au plus près de l’ennemi. N’est-ce pas? »

Je pouffe silencieusement. Son sang chaud de mi-démone ne peut me tromper; après tout j’ai le même dans mes veines. Cet instinct de prédateur hérité de nos ancêtres est parfois bien pratique pour sentir la menace avant qu’elle ne soit visible. Mais il nous pousse aussi à attaquer nos pairs se montrant un peut trop…Affectueux à notre égard. J’imagine sans peine les combats qu’elle a mené, seule, tandis que les autres exorcistes dormaient profondément. Je me réjouit qu’elle ait été éduquée aussi jeune à devenir un exorciste car elle fait partie des meilleurs éléments de l’Ordre de la Croix Vraie. Elle mérite plus qu’amplement l’insigne bleu et rouge qu’elle a fièrement épinglé sur sa veste réglementaire bleue marine. Néanmoins…J’aime trop les petites blagues, c’est trop tentant!

« Allons, allons. Détends-toi, tu es toute rigide aujourd’hui! Qu’est-ce qui t’arrives, tu es amoureuse? »

Je lui fait un clin d’oeil complice et enchaîne, sous ses rougissements qui lui vont si bien:

« Ah! Le coeur a ses raisons que la raison ignore, n’est-ce pas? Enfin bon…Ce rapport, c’est pour maintenant ou jamais? »



_________________

merci à masa et suzak' pour le kit!


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: De retour...enfin! [Mephisto] [Terminé]   Dim 11 Mar - 18:57

Il n'y avait pas deux secondes qu'elle avait foutu les pieds dans ce bureau qu'Adrya avait déjà envie de partir. L'air suffisant et moqueur de son supérieur avait le don de la mettre en boule à chaque fois! D'autant plus que, fatiguée, et affamée, l'exorciste n'avait pas vraiment la tête à plaisanter. S'être coltiné des prêtres mou du genoux l'avait passablement irrité et le simple fait de se souvenir de cette mission lui donnait des envies de meurtres.
Elle regarda Mephisto dégainer son stylo afin de signer enfin tous les dossiers qu'elle irait classer à la fin de cette entrevue.
Comme à l'accoutumé, son supérieur lui demanda de lui faire un petit résumé de ce qui s'était passé qui qui figurait pas dans son rapport. Eh oui, parce qu'Adrya n'était pas une partisane du Vatican et qu'elle agissait toujours dans l'intérêt de Méphisto, l'exorciste taisait volontairement certaines informations.

Son visage se crispa encore plus alors que son patron ne la laissa pas en placer une! Mais que quelqu'un lui ferme le clapet bonté Divine! Si Adrya se rangeait presque toujours du côté de Méphisto, elle n'en restait pas moins une tête brûlée qui n'hésitait pas à dire ce qu'elle pensait, même à son patron. Cela avait commencé très jeune d'ailleurs...par un fameux coup de pied dans le tibia de sa "seigneurie" à peine descendu du l'avion! Il fallait dire que plus de neuf heures de vol après avoir assister au massacre de son clan et exporté de force de son pays avait de quoi mettre en pelote les nerfs de n'importe qui.

Et puis il avait cette manière, cette faculté de vous mettre plus ou moins délicatement mal à l'aise...cela ne manqua pas...encore une fois. De petites rougeurs empourprèrent ses pommettes ajoutant encore un peu plus de couleur à sa peau déjà bien colorée par le soleil. Ah ça aussi s'était un problème! Foutu soleil! Il ne fallait pas oublier qu'elle était irlandaise et Dieu merci, elle n'était pas rousse et n'avait pas de taches de rousseurs en revanche, sa peau brûlait beaucoup plus facilement!
Pourquoi est-ce qu'il lui parlait d'être "rigide et amoureuse"? Y avait-il un rapport quelconque entre les deux? Tss il était vrai que depuis quelques mois déjà, Adrya avait arrêté de le voir avec un regard de petite fille mais plus avec un regard de femme...puisque c'est ce qu'elle était à présent! Leurs entrevues devenaient de plus en plus difficiles pour l'exorciste car elle s'était complètement amourachée du démon...et ça il ne fallait pas qu'il le découvre...même si l'entreprise s'avérait être difficile. Et puis elle ne voulait pas qu'il se serve de ses sentiments.
Chassant son embarra rapidement, l'exorciste posa sans ménagement ses deux mains à plat sur le bureau de son patron se penchant légèrement pour soulager son dos.

"Si vous arrêtiez de parler je pourrais peut-être en placer une?"


Une mèche rebelle vint se poser devant son visage, obstruant la vue. Elle souffla sur cette fameuse mèche rose pour la chasser. Sa couleur de cheveux lui faisait ressembler à un délicieux bonbon à la fraise.

"Si je suis aussi raide que la justice, c'est parce que j'ai du compenser l'inutilité des exorcistes américain...non en fait j'ai -encore une fois- du faire tout le travail. Et je vous prix de croire que cela n'a pas été une partie de plaisir! J'ai mal partout! Et puis qu'est-ce que l'amour vient faire la dedans?"


Son épée et ses invocations avaient beaucoup de "sang" sur elles. Son métissage lui conférait une force et une endurance hors du commun mais tout de même! La jeune femme n'était pas invulnérable! Cependant ce voyage lui avait permis de mettre un problème en lumière...le fait qu'autant de démons assez puissant aient put passé signifiaient qu'il y avait un sérieux relâchement chez les américains. Ou bien que cela avait été fait exprès?

"Hormis le fait que les exorcistes américains soient complètement nuls, j'ai remarqué que les démons auxquels j'ai eu affaire était assez puissants...on n'aurait jamais du voir sur Assiah. Quelqu'un les a laissé passer, je ne sais pas qui, je ne sais pas pourquoi mais je suis certaine que la branche américaine a été infiltré ou quelque chose dans le genre. Et puis...ces crétins d'exorcistes pensent...enfin...que le Vatican ne devrait pas vous faire confiance. J'ai réussi à subtiliser une lettre qui vous accusait de ne pas être assez "transparent" concernant vos activités, ils recommandaient tout bonnement de vous confisquer le droit de diriger la branche japonaise."

Que ces chiens du Vatican se permettaient de dire ça de celui qui l'avait élevé et formé lui donnait envie d'aller leur arracher le coeur. Adrya connaissait Mephisto, elle savait que ce dernier mentait comme il respirait et qu'il manipulait tout le monde! Même elle n'était sans doute qu'une marionnette entre ses doigts. Elle ne tolérait pas que l'on dise du mal du directeur. Elle donna la fameuse lettre au démon.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Captain Baka
Messages : 179
Date d'inscription : 11/03/2012
Age : 32
Localisation : dans son bureau, une tasse de thé à la main et des pâtisseries à portée de sa bouche
MessageSujet: Re: De retour...enfin! [Mephisto] [Terminé]   Dim 11 Mar - 21:26

Une lettre du Vatican? Je pars d’un grand éclat de rire silencieux me secouant les épaules. Ah, là, là! Dès qu’ils pouvaient me coller quelque chose sur le dos, ils n’hésitaient jamais! Comme lors de leur échec cette fameuse nuit bleue… Ils m’avaient tout bonnement accusé d’avoir appeler Satan, moi, son fils qu’il m’avait jamais pris la peine de voir en dehors de ces « conseils » démoniaques servant à lui assurer la fidélité de tous les Rois et Reines. Je ne suis rien d’autre pour mon père qu’un pion qu’il est libre de sacrifier ou pas. La seule raison pour laquelle il me laisse tranquille est que je peux lui permettre de détruire le Vatican. Ce qui est vrai, j’ai ce pouvoir là. Et c’est ça dont l’Eglise a peur. Elle me craint, me redoute, mais ne peut rien contre moi…Elle est pathétique, c’est tout.
Un sourire méprisant étire me lèvres alors que je parcoure de long en large la missive remise par Adrya. Je n’y prête qu’une attention relative car ils ressassent toujours les mêmes mots, en veinards radotant qu’ils sont. « Traître », « démon », « honte à l’Eglise et à ses principes les plus pures », « hérésie », « assassin »…J’ai connu des injures plus sévères, messieurs! Je ris sous cape en pensant à leur air choqué lorsque, plus de 100 ans auparavant, on m’a nommé chef de la branche japonaise. Le paladin de cette époque fut plus malin que n’importe qui, même plus malin que moi! Il m’accorda ce dont je rêvai mais ce fut un cadeau empoisonné: je ne peux plus bouger de ma place, je suis enchaîné à cette école. Si je la quittai, les démons s’abattraient sur l’Asie et le Vatican lancerait alors une gigantesque chasse au Mephisto Pheles, le traître. Et le Vatican a aussi le pouvoir de me tuer. Chacun possède les moyens d’anéantir le camp adverse mais nous entretenons soigneusement une illusion de façade qui perdure depuis plus d’un siècle. Je suis leur bouclier le plus efficace contre Satan, ils sont le moyen de m’échapper de Géhenna et sa Folie que j’abhorre.

Je déchire le bout de papier et jette les confettis dans l’âtre que j’allume d’un coup de parapluie rose. Puis je retourne tranquillement à ma pile de dossiers, signant à vitesse grand V, tamponnant, donnant l’impression d’être tel Shiva et de posséder quatre paire de bras. En quelques minutes, la pile qui menaçait de tomber fut réduite à rien, soigneusement empilée en deux tas distincts: mes accords et mes désaccords. Simple et efficace, du grand Faust V, du grand moi, quoi!

« Tu t’inquiètes de démons débarquant d’on ne sait où sur l’Amérique? C’est vrai que ce cas est plutôt préoccupant… »

Pensif, je me mordille la lèvre inférieure avant de sonner un serviteur préposé au thé, en réalité un élève punis.

« Tu as du temps à me consacrer, Adryna? Qu’on discute un peu de la Louisiane. Et j’ai un nouvel ordre pour toi. Cette fois-ci, tu resteras sur place. »

Un adolescent entre dans mon bureau avec un chariot remplit de gâteaux et d’un service à thé. Il s’incline timidement devant nous et repart en laissant ma commande près d’une table basse. Je m’en approche et remplie deux tasses du liquide ambré fumant. L’odeur s’en échappant est tout simplement exquis, une des raisons pour lesquelles j’adore les Japonais. Je tends sa soucoupe à ma protégée, garnie de pâtisseries venant des quatre coins du globe, avant de m’installer confortablement sur mon canapé vieux rose. Je lui fais signe de prendre place où elle le souhaite. Une fois abreuvé, je la lance:

« Alors, par quoi allons-nous commencer? »

_________________

merci à masa et suzak' pour le kit!


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: De retour...enfin! [Mephisto] [Terminé]   Dim 11 Mar - 22:51

Adrya regarda son mentor rire aux éclats...rien d'étonnant en fait...Mephisto avait cette aptitude à se jouer de tout! D'un côté, il pouvait se le permettre! Après tout il était l'un des Rois des Enfers... on n'avait jamais pu vraiment être témoins de ses capacités mais elles étaient certainement très puissantes...alors oui! Il pouvait rire de la situation! Le Vatican ne pouvait rien contre lui! C'était ce dont était persuadée la jeune femme qui avait toujours eu tendance à placer le démon sur un piédestal.
Ce n'était pas la première fois qu'Adrya voyait des émissaires de l'Eglise salir son mentor de cette façon. Certes, il était un démon et donc il était parfaitement légitime que les saints hommes se méfient. Mais depuis 200 ans tout de même...n'y avait-il pas prescription au bout d'un moment?
En guise de signature, le directeur de l'Académie se contenta de déchirer la lettre et de la mettre au feu après avoir allumé un celui-ci avec son parapluie. Lorsqu'elle était petite ce "parapluie magique" l'avait toujours amusé! Ses yeux brillaient lorsqu'elle voyait le directeur s'en servir! Que voulez-vous...quant on a huit ans...tout vous parait merveilleux! Maintenant qu'elle avait grandit, la demoiselle n'était plus si facilement impressionnable avec toutes les choses qu'elle avait pu voir.

"Ca ne vous fatigue pas de travailler pour le Vatican quant on voit le peu de considération avec laquelle il vous traite?"

Si Adrya avait été à la place de Mephisto, elle les auraient tous envoyés sur les roses!
Mephisto avait terminé très rapidement d'approuver ou non les différentes autorisations sur les dossiers qu'Adrya lui avait apporté. Mince...il était vraiment rapide! La jeune femme elle, mettait tout le temps des heures et des heures avant de finir toute la paperasse qu'elle devait remplir. C'était tellement...enfin elle et les papier cela faisait deux! Elle n'aimait pas l'administration et s'était réciproque! Du coup cela traînait en longueur et bien souvent, des secrétaires l'appelaient en hurlant que des papiers importants étaient en retard. Dans ses moments là, l'idée d'avoir un page qui ferait le "sale boulot" à sa place lui chatouillait l'esprit. Mais c'était impossible...en général ces dossiers étaient confidentiels et donc qu'un page mette le nez dedans était tout bonnement interdit.

"Bien sûr que je m'inquiète! Vue l'incompétence des exorcistes là-bas, ils seront des cibles faciles pour des démons et voir pire! Je n'ai pas envie qu'une porte s'ouvre là-bas! Et si quelqu'un a réussit à infiltrer les rangs de la branche USA, il se peut aussi que d'autres fassent la même chose chez nous ou en Europe!"

Ah l'Europe...le vieux continent...c'était là-bas, dans les landes irlandaises qu'avait vue le jour cette petite hybride aux cheveux roses. La terre de ses ancêtres lui manquait terriblement, même si elle avait adopté le pays du soleil levant. Voir des démons débarquer dans son beau pays pour en décimer la population ou bien y installer la souillure l'angoissait profondément. Même si Adrya avait bien grandit, le traumatisme qu'elle avait vécut en là nuit ou son clan avait été entièrement éradiqué la hantait encore. A cette pensée, son regard se durcit...non...elle vivante, cela ne se reproduirait pas! Jamais! Tant qu'il lui restera un souffle de vie!
Mephisto semblait vouloir poursuivre l'entretien, visiblement ce qui se passait chez "L'Oncle Sam" avait piqué sa curiosité. Adrya aurait voulut aller prendre une bonne douche et dormir pendant des mois mais bon...elle ferait ça plus tard! Le boulot était le boulot! Et puis entre-nous...la guerrière avait toujours un peu de temps à consacré au démon!

" Oui...bien sûr."


Lorsque son supérieur parla de mission, Adrya lança un regard meurtrier à ce dernier. Elle se méfiait car il avait tendance à vouloir la faire voyager aux quatre coins de la terre! Quelques fois c'était agréable mais tout le temps! Heureusement bonne nouvelle! La jeune femme resterait sur place cette fois-ci! Grand soulagement...très grand soulagement même.
Puis, il appela quelqu'un à l'aide d'une sonnette...un jeune garçon arriva avec un chariot ou trônait une montagne de douceurs. Adrya entendit les cloches du paradis tinter dans ses oreilles...Si l'irlandaise avait un péché, se serait celui de la gourmandise. Elle pouvait manger n'importe quoi sans prendre un gramme grâce à un organisme très rapide qui brûlait rapidement l'énergie ingérée. Un grand sourire étira les lèvres de l'exorciste ses yeux brillaient comme si elle se trouvait devant un trésor! Il y avait des petites tartes, petits gâteaux au chocolat, des profiteroles en miniatures, des mochis bref...tout ce qu'aimait la jeune femme. Elle prit place sur une chaise moelleuse qui était non loin du bureau...pour manger se serait plus pratique. Remerciant Mephisto d'un geste de la tête, après que celui-ci lui ait donné une tasse de thé avec différentes pâtisseries. Avec tout cela, la belle recouvrait toutes l'énergie qui lui faisait défaut!
Croisant ses jambes, Adrya trempa ses lèvres dans le thé puis elle avala quelques gorgées.

"Il faut commencer par les tartelettes elles sont vraiment très bonnes!"

A moins qu'il ne parlait pas de quelle pâtisserie il fallait manger en premier?

"Donc l'ordre que vous voulez de confier?"

Lorsqu'elle commença à manger un bout du fondant au chocolat, Adrya ne put s'empêcher de pousser un petit gémissement de satisfaction. C'était tellement bon!!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Captain Baka
Messages : 179
Date d'inscription : 11/03/2012
Age : 32
Localisation : dans son bureau, une tasse de thé à la main et des pâtisseries à portée de sa bouche
MessageSujet: Re: De retour...enfin! [Mephisto] [Terminé]   Dim 11 Mar - 23:18

Je souris tendrement en voyant la bouille enfantine d’Adrya. Elle me ramène à peu près dix ans auparavant, lorsque j’arrivais à trouver du temps à consacrer à cette drôle de gamine trop sauvage pour rester tranquillement sur une chaise, au grand dam des professeurs. Je me rends compte qu’elle a bien évolué, elle me paraît beaucoup plus mature qu’avant son départ. Est-ce sa mission qui l’a rendue adulte en un coup de baguette magique? Ou est-ce moi qui devient gâteux? Il est vrai que le fait de devoir assumer seule pratiquement tout les tours de garde donne énormément de responsabilités. Mais c’est aussi une bonne leçon, à la fois éducative pour le corps et l’esprit. J’espère qu’elle l’a compris…

Je la contemple en train de savourer ses pâtisseries avec plaisir. Un gémissement s’échappe de ses lèvres. C’est vrai que les saveurs de ces bouchées sucrées sont paradisiaques. Le pâtissier, que j’ai moi-même choisis avec soin, est le meilleur de France, donc du monde. Ah la France! Pays de la bonne, de l’excellente cuisine, des croissant, de… Rmm.

Je mords dans un fraisier avec délice. Pourquoi faut-il que ça se mange aussi vite, ces trucs trop bon?! J’en oublierai presque mes devoirs pour rester à déguster ces douceurs… Mais le travail est le travail et j’aurai tout le temps une fois à la retraite, soit à 1456789065 ans. Ce qui est loin d’être le cas, humainement parlant. Démoniaquement parlant…C’est aussi très loin!

« Cette fois-ci tu resteras donc ici. La mission est simple: tu seras de gardes tors jours pas semaine et tu devras enquêter les autres jours. Je te laisse t’organiser pour tes horaires mais je veux trois nuits par semaine. Pas moins et pas plus. Même si je sais que tu as une capacité de régénération au dessus des normes humaines, je ne veux pas que tu te tues non plus à la tâche, je suis pas aussi sado. »

Rire complice, elle ne me connaît que trop bien sur ce point-là.

« J’ai..Quelques soucis à l’académie. Et je ne fais pas suffisamment confiance à tout le monde, sauf à toi. Ce que je vais dire ne devra pas sortir d’ici, mais je te fais confiance. »

Je soupire. Je suis vraiment dans l’impasse pour avoir recourt à mon Joker, mais je n’ai pas le choix et ça m’attriste.

« Récemment, des démons d’un niveau assez élevés arrivent à pénétrer dans l’Académie. Pourquoi? Je ne sais pas. J’ai déjà mis en place des équipes d’esquire et d’exorcistes pour fouiller et vérifier toutes les portes mais certaines ne sont accessibles qu’à moi. Pour des raisons de sécurités, je préférerais ne pas quitter mon bureau. Je vais donc te confier l’analyse de ces passages et te confier mes clés infinity. Mais sache qu’en cas de perte, l’addition peut se révéler salée pour nous deux. En faite, le Vatican pourrait bien nous couper la tête à tous les deux. »

Je la fixe droit dans les yeux, faisant preuve de toute la sincérité que je peux pour la première fois de ma vie.

« Es-tu prête à accepter cette mission? Rien ne t’y oblige. Si c’est non, tu as deux semaines de vacances pour toi. Si c’est oui, tu as donc un boulot qui durera je ne sais pas combien de temps. Avoue que ce n’est pas très équitable… »

_________________

merci à masa et suzak' pour le kit!


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: De retour...enfin! [Mephisto] [Terminé]   Lun 12 Mar - 1:13

Adrya avait effectivement gagné en maturité assez rapidement surtout ses derniers temps. Depuis qu'on lui a donné une tonne de responsabilités en fait. L'irlandaise était l'un des "soldats de l'Académie" avec le grade le plus haut! De hauts grades amenaient forcément de grandes responsabilités. Au départ cela avait un peu effrayée la jeune femme mais petit à petit, elle s'était faite à l'idée. Elle était aussi "l’éminence grise" de Mephisto, dans le sens ou, il lui confiait souvent les taches les plus délicates...celles qui flirtaient généralement avec l'illégale. Elle restait dans l'ombre de son supérieur pour mieux pouvoir exécuter ses souhaits. Du coup, l'irlandaise se devait de devenir une vraie femme et plus une gamine.
Elle était fidèle au fils de Satan et le resterait probablement toujours...donc elle se devait d'être irréprochable.

Tout en continuant de déguster ses pâtisseries, Adrya écouta attentivement les nouvelles instructions que lui donnait son mentor. Visiblement, elle avait du pain sur la planche...Trois nuit de garde par semaine et le jours elle enquêterait? Mince...il va falloir qu'elle demande à des remplaçant de prendre la relève pour dispenser les cours de soins à ses élèves. Là elle n'avait pas le choix, il fallait qu'elle délègue un peu aux autres afin de pouvoir gérer les jours ou elle travaillerait de nuit. Bon...ce "boulot" semblait pour ne moment ne pas avoir de date de fin. Un sourire malicieux éclaira le visage de l'irlandaise...Pas aussi sado hein?

"Oh non...bien sûr que non..."

Ajouta la jeune femme d'un ton plein d'ironie. Enfin...pourquoi lui demandait-il une mission si longue? Ce n'était pas dans ses habitudes. Aussi son jolie sourire s'effaça rapidement lorsque Mephisto l'informa sur la situation qui était plutôt...mauvaise. Adrya posa sa petite cuillère, son attention était la plus totale. Le directeur hésitait à lui dire ce qu'il se passait...bon sang mais qu'est-ce qu'il se passait!?
En entendant la nouvelle, une expression d'étonnement trônait à présent sur le visage de la jeune exorciste. Des démons puissants? Ici? Comme en Amérique? Comme si sa chaise n'était à présent que charbons hardent, Adrya se releva précipitamment manquant de peu de faire tomber sa chaise à la renverse.

"Qu...Quoi? Comment est-ce arrivé? Comment cela peut-il être possible? Vos barrières ont toujours été inviolable!"

C'était quoi ce cirque à la fin! Donc en fait, ce qui s'était passé en Louisiane n'était que la continuité de ce qu'il se passait ici? Non d'un chien de non d'un chien! Naturellement nerveuse, Adrya ne put s'empêcher de faire les cents pas, essayant d'assimiler la nouvelle. L'endroit qu'elle pensait être le plus sécurisé de la planète ne l'était plus à présent...un choc! Puis elle s'approcha alors de son mentor, le fixant avec un regard lourds de reproches.

"Pourquoi est-ce que vous ne me l'avez pas dit plus tôt? Je serais rentrée de Louisiane plus tôt au lieu de me coltiner ces balourds de yankee! J'aurais pu aider ici!"


Cela la rendait folle de rage...dire qu'elle aurait pu venir en aide à l'académie bien plus tôt et peut-être trouvé le responsable de ça? Ce qui était fait était fait...on ne pouvait revenir en arrière mais maintenant, il fallait assurer. Sa petite langue claqua contre son palais provoquant un bruit sec. Il décida de lui confier ses clefs...chose qu'il ne faisait jamais ou alors, en cas d'extrême nécessité. La jeune femme sentit un poids s'abattre sur ses frêles épaules...serait-elle à la hauteur? Il le fallait...le mal avait envahit la seule maison qui lui restait...pas question de laisser pourrir la situation. Elle explosa presque:

"Ne soyez pas ridicule Mephisto! Comme si j'allais partir en vacances alors qu'on essai d'envahir ma maison! J'en ai rien a faire du Vatican et je ne vous laisserais jamais tomber!!!"


Réalisant ce qu'elle venait de dire, Adrya recula en évitant soigneusement de regarder le démon. Puis elle se dirigea alors vers les grandes fenêtres qui donnait vue sur l'extérieur. Mephisto avait fait exprès de lui proposer soit la mission, soit les vacances...il savait exactement comment allait réagir la jeune femme. Il savait qu'elle préfèrerait aider plutôt que d'ignorer sciemment ce qui se passaient ici. En revanche, la demoiselle s'était laissé emporter par ses sentiments lors de ses derniers mots. C'était vraiment une manière bien minable de se faire griller...Bien sûr que la jeune femme était fidèle à son mentor! Il l'avait sauvé, il lui avait tout apprit! Il l'avait façonné jusqu'à ce qu'elle devienne l'une des meilleures.
Cependant il n'y avait pas que la reconnaissance qui la poussait à lui être si fidèle envers ce démon. Non...c'était bien plus profond que ça. Elle l'aimait tout simplement...bien qu'il soit loin d'être parfait, bien qu'il soit bourré de vices. C'était comme ça, il y avait certaines choses qu'on ne contrôlait pas.
Adrya reprit plus posément:

"Et concernant les élèves? Est-ce qu'il y a un couvre feu qui a été mis en place? Est-ce qu'il y a une conduite particulière à avoir concernant Rin Okumura? Les démons doivent en avoir après lui aussi non?"


La jeune femme n'était pas très au fait de ce qui avait été décidé étant donné qu'elle avait été absente. En attendant la réponse de son mentor, le petit bout de femme scrutait l'horizon, comme si des monstres allaient apparaître d'un instant à l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Captain Baka
Messages : 179
Date d'inscription : 11/03/2012
Age : 32
Localisation : dans son bureau, une tasse de thé à la main et des pâtisseries à portée de sa bouche
MessageSujet: Re: De retour...enfin! [Mephisto] [Terminé]   Mar 13 Mar - 17:29

Je la regarde s’énerver pour un rien. Enfin, rien…La violation de ma barrière réputée infranchissable est tout de même un choc dont j’en suis le premier touché. Mon pouvoir diminue inexorablement et pour y remédier, il me faudra Y participer encore une fois ; la deuxième pour être exact. Oui, il faudra que je fasse un Sabbat avec le diable en personne, mon propre père…avouez que l’idée n’est pas des plus séduisantes, n’est-ce pas ? J’arrête la panique de la jeune femme d’une main.

« Ce n’est pas non plus la troisième guerre mondiale, tu sais ? Peut-être ne s’agit-il que d’un petit trou de rien du tout par lequel peuvent s’introduire les démons. A force de passer, les plus faibles auraient juste agrandis ce trou et auraient permis le passage de plus gros morceaux. C’est tout, pas la peine de t’arracher tes magnifiques cheveux pour cela, ni de les blanchirent par ton angoisse. Respire. Il n’est pas dit que je laisserai des démons aussi gros soient-ils se balader tranquillement dans mon école. Je ne l’autoriserai pas. »

Je prononce cette dernière phrase avec rage. La seule vérité de mon dialogue, en faite.

« Quand à ton voyage en Louisiane, même s’il n’était pas plaisant, tu sais tout aussi bien que moi à quel point il était important. Aussi bien du point de vue diplomatique que du point de vue militaire, ta présence était plus que nécessaire là-bas. »

Elle fulmine encore un peu est finit par se calmer, à mon grand soulagement. C’est que la dernière fois, elle avait bien faillit brûler quelques uns de mes précieuses décorations de par sa rage. Je ne sais plus ce qui l’avait déclenché, d’ailleurs…Et puis c’est sans importance ; c’est du passé.
Ses dernières interrogations sont les plus intéressantes et les plus dures à traiter. Que faire ? Tel un joueur d’échec, je prévois les coups que les démons sont susceptibles de jouer et j’anticipe. Yukio Okumura est déjà pressentit pour me servir de cavalier mais qui sera ma reine ? Rin, lui, est le roi. Une pièce peu maniable mais vitale dans mon plan de fabrication d’une arme au service de l’Eglise. Je ne peux me permettre de le perdre. Que faire à son sujet pour cette affaire ? Le mettre en sécurité ? La dernière fois, ça avait plutôt mal tourné et je m’étais retrouvé avec son évasion sur le dos. Heureusement qu’il avait détruire le roi impure, sinon j’aurais sans doute dû faire un long et ennuyeux rapport au Vatican, bourré de mensonges que je savais remanier en vérités. Mais encore une fois, cela faisait parti du passé et je n’avais aucun regret. Alors autant ne plus y penser.

« Rin-kun est un élément incontrôlable qui agit le mieux lorsqu’il est dans l’urgence, lorsqu’il est obligé et contraint de se battre. Alors je vais le laisser libre pour l’instant, il sait se montrer un excellent combattant sans qu’on ait besoin de l’appeler. Les élèves ne sont pas encore avertis mais les professeurs vont bientôt le faire. D’ailleurs, ta venue en Amérique te l’aide précieuse que tu leur a fournit m’ont permis d’avoir la coopération de la branche américaine. Un groupe de vingt exorcistes va prochainement venir pour nous épauler. Cela ne seront pas des tirs au flanc et sauront se montrer discrets et efficaces. Tu pourrais même apprendre d’eux. Ils sont ma confiance. »

Je la détaille de haut en bas mais, en bonne élève qu’elle fut, elle ne montre aucun signe trahissant ses pensées. Néanmoins je sais déjà les réflexions qu’elle brûle de me lancer à la figure mais qu’elle n’ose prononcer de peur de me vexer ou de déclencher un sentiment négatif envers elle. Si elle me connaissait un peu plus en profondeur, elle saurait qu’elle serait la dernière personne sur qui je passerais mes nerfs ou mépriserais. Non. Ce rôle est réservé au Vatican et au Pape, ainsi que deux ou trois exorcistes, les américains et ceux ne respectant pas la culture japonaise. J’ai réussi à inculquer ma haine de l’Eglise à ma protégée, ce dont je ne suis pas très fier. J’ai peur qu’une parole plus haute que les autres ou qu’un geste déplacé de sa part ne lui fasse sauter ses galons durement acquis. Mais elle a devancé mon angoisse et occupe une place mitoyenne, pas élevée mais suffisamment bien placée pour pouvoir agir à sa guise. Mmm…Futée la gamine ! Encore une fois, l’idée de lui proposer un grade plus élevé m’effleure. Cependant les inconvénients étant plus nombreux que les avantages (prestige contre servitude totale, salaire élevé contre absence de vie sociale, mission intéressante contre pression insupportable, étude à l’étranger contre contrôle de sa vie…) je laisse tomber, encore une fois. Et puis je suis certain qu’elle fait exprès de ne pas chercher une position plus avantageuse financièrement, étant suffisamment intelligente pour parvenir aux mêmes conclusions que moi.
Curieusement ce n’est pas toutes ces raisons qui freinent mon envie de la pousser à placer la barre encore plus haut. C’est plutôt la formation de trois ans à Rome, au sein même du Saint-Siège, qui me fait taire ce projet ambitieux aux oreilles de la jeune femme. Un sentiment étrange, rarement ressenti auparavant, me noue l’estomac lorsque je l’imagine parfaire sa formation là-bas. Déjà que de l’avoir vu partir une semaine dans le but de passer sa certification d’exorciste m’avait mis dans un état second pendant toute la durée de son absence…Que serait trois ans sans elle. J’ai le choix entre un retour à Géhenna, une troisième guerre mondiale ou l’explosion de la place Saint-Pierre pour la récupérer. Pourquoi en arriver à de telles extrémités ? Parce que je sais parfaitement bien ce qu’elle subira une fois sur place. Je n’ai révélé à personne son statu d’hybride mais pour un fin observateur comme il en regorge au Vatican, il n’est pas bien difficile de remarquer ses oreilles légèrement pointue ainsi que la couleur détonante de ses cheveux, non due par une teinture. Et puis il y a ses yeux qui prennent la forme de fente lorsqu’elle est en fureur…Si son maître est très âgé, doté de surdité et atteint par la cataracte, elle a une chance de s’en sortir vivante. Néanmoins, ses potentiels précepteurs me haïssent et malgré toute l’affection qu’elle pourrait avoir à mon égard, ils arriveront sans peine à lui faire me haire aussi fort que je les haïe, au point de vouloir les dépecer petit à petit de leur chair, suivant les règles de cette torture chinoise perfectionnée jusqu’à atteindre le statu d’art.
Je me demande quelle serait ma réaction si elle m’annonçait vouloir tenter ce pari fou… Mais une autre question vient envahir mon esprit : qu’est-ce qu’elle est pour moi pour que j’agisse comme ça ? Je ne sais pas…en tout cas, elle restera à jamais ma toute première protégée. Celle que j’ai pris personnellement en charge dès son arrivée à l’Académie de la Croix-Vraie. Celle avec qui j’ai passé le plus de temps, de nuit comme de jour. Celle qui me fait rire et éprouver une immense fierté… Je crois que j’ai la réponse. Elle peut paraître bizarre, voire déplacée, cependant elle tient la route. Elle est ma fille spirituelle, en remplacement de celle que je n’aurai probablement jamais.
Un doux sourire vient flotter sur mon visage, fait rarissime. Je repense aux entraînements que je lui ai fait subir en forêt, à nos feux de camps, aux histoires que je lui racontais pour qu’elle retienne mieux la Bible et les caractéristiques des différents démons. Je me souviens de mon affolement lorsqu’elle s’était ouvert le genou qui avait cicatrisé avant même que je ne me rappelle qu’elle n’était un hybride…
Oui, j’ai la réponse à ma question. Adrya est ma fille, mon point faible le plus puissant pour me détruire et don, un danger potentiel. Mais je ne laisserai personne lui faire de mal, du moins pas au point de la briser définitivement. Je veillerai sur elle pour me faire pardonner les atrocités que je commets quotidiennement. Serait-elle une sorte de rédemption envoyée par Dieu lui-même ? Bah ! Je ne suis pas croyant, alors je n’ai pas à y penser…

_________________

merci à masa et suzak' pour le kit!


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: De retour...enfin! [Mephisto] [Terminé]   Mar 13 Mar - 19:25

Adrya était une vraie pile électrique. Elle ne savait pas tenir en place, elle ne savait pas se tenir tranquille même deux minutes! Il fallait que son corps bouge, qu'elle gigote! Hyperactive depuis son enfance, ses professeurs avaient bien du mal à la gérer et elle se retrouvait souvent convoqué par le directeur pour des problèmes de comportement. Mais les réprimandes n'atteignaient pas vraiment la gamine...
Elle avait toujours été donc une personne très nerveuse à prendre avec des pincettes! L'irlandaise s'énervait beaucoup pour un rien à cause de son tempérament tout feu tout flamme.

"Votre suffisance est incroyable Mephisto..."


Il était clair que cela n'était effectivement pas la fin du monde. Néanmoins avec ce qu'elle avait pu voir lors de son escapade en Louisiane, elle se demandait pas si ses infiltrations ne cachaient pas quelque chose de plus gros encore?! Le décalage horaire n'aidait pas non plus la jeune femme à pouvoir garder son calme. Mais que certaines forces aient réussit à passer à travers les barrières de son patron n'était pas normale. Est-ce une faiblesse de la part de ce dernier? Adrya espérait que non. Toujours devant la grande fenêtre, la jeune femme observait la vie qui s'agitait sous ses yeux. Des élèves étaient encore en train de traîner dehors alors que le soleil était sur le point de se coucher. L'heure des démons allaient bientôt sonner!
Puis la demoiselle prit de nouveau place sur sa chaise, jouant avec sa petite cuillère. Elle se risqua alors à sans doute écorcher la fierté du démon mais...

"Est-ce que votre puissance décroit?"


Tss comme si il allait lui répondre franchement...ou bien il allait s'énerver et sentir son égo en prendre un coup, soit il allait trouver encore une fois un moyen de détourner la question pour essayer de "noyer le poisson" afin essayer d'embobiner la cervelle de la pauvre orpheline.
Bin quoi? Il fallait bien trouver le "pourquoi du comment" de la raison de la venue des démons sauvages dans l'Académie.

"Sans doute...j'espère que je me trompe mais je pense qu'il y a un lien entre la Louisiane et ce qui se passe ici."


A moins que cela soit une extrême coïncidence que d'avoir des invasions un peu partout…mais Adrya avait apprit avec le temps, que rien n'arrivait par hasard. Après peut-être qu'elle se trompait? Après tout elle était encore jeune et ne connaissait pas encore toutes les subtilités de la vie.
C'est alors que son mentor lui parla du cas du jeune Rin Okumura…s'il y avait bien quelqu'un d'incontrôlable c'était lui! D'ailleurs en y repensant, Adrya était un peu comme lui lorsqu'elle était encore élève ici. Totalement indisciplinée…bosseuse mais avec un caractère sacrément trempé qui ne tolérait pas vraiment que des gens lui donnent des ordres.

"Vous n'avez pas peur qu'on finisse par découvrir qui il est vraiment si jamais il n'arrive pas à se contrôler? Surtout quant on s'en prend à ses amis…il pète littéralement les plombs et utilisent ses flammes à tour de bras alors qu'on lui répète encore et encore qu'il faut qu'il agisse avec prudence! ….Je vais tuer ce gosse. "


Lâcha t'elle plus bas tandis qu'elle se mit à martyriser inconsciemment la petite cuillère avec laquelle elle jouait depuis tout à l'heure. A coup sûr, le Vatican serait mit au courant et des mesures radicales seraient prises. Rin serait placé en détention ou pire encore, exécuté sans avoir la moindre possibilité de se défendre. Ensuite, a coup sûr, il y aurait des retombés importantes pour Mephisto. Et ça, il n'était absolument pas question que cela arrive! La belle hybride ne le permettrait pas…jamais…
Lorsque son clan était encore là, ce dernier était composé exclusivement de femmes. Les hommes ne servaient qu'à la reproduction et lorsque les femmes accouchaient de petits garçons, elles les abandonnaient. Leur philosophie de vie était un peu calqué sur celle des amazones…la violence en moins. Les femmes ne se laissaient pas gouverner par les hommes…c'était dans cette optique là que Adrya avait été élevé. D'ailleurs le seul homme qu'elle acceptait de suivre était le démon.

"Si vous dites qu'ils sont dignes de confiance…alors je vais faire équipe avec eux! Oh y'en a un qui m'a bien fait rire…On m'a proposé de suivre une formation de trois ans au Vatican…qu'est-ce que vous en pensez? Ca pourrait vous être utile non d'avoir une oreille là-bas qui pourraient vous apporter des informations…..Pff quelle bonne blague. Je ne tiendrais pas une semaine là-bas…avec tous ces hypocrites qui complotent…"


Adrya haussa les épaules…si Mephisto lui disait d'y aller alors elle irait bien évidemment. Mais ce serait certainement la mort dans l'âme. Pour en revenir aux américains, la belle espérait qu'ils ne se retourneraient pas contre eux ensuite…ils étaient tellement fourbes ces "cul-bénis" qu'ils seraient capables de mordre la main qui les nourrissaient! Mais qu'importe, Adrya serait toujours là pour calmer leurs ardeurs. Bien entendu, la jeune femme savait que son mentor savait se défendre seul! Il était un roi de l'enfer après tout! Mais c'était plus fort qu'elle…autant elle le détestait quant elle était enfant autant maintenant il était devenu la personne la plus précieuse à ses yeux. Le rouge lui monta aux joues lorsqu'elle aperçut le doux sourire qu'affichait Mephisto. Il était extrêmement rare de voir une telle expression sur le visage du dirigeant. Elle se sentait fondre, c'était une sensation horriblement délicieuse. Pour essayer de masquer son trouble, l'irlandaise trempa une nouvelle fois ses lèvres dans son thé qui avait beaucoup refroidit.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Captain Baka
Messages : 179
Date d'inscription : 11/03/2012
Age : 32
Localisation : dans son bureau, une tasse de thé à la main et des pâtisseries à portée de sa bouche
MessageSujet: Re: De retour...enfin! [Mephisto] [Terminé]   Mar 13 Mar - 21:06

J’entends mon cauchemar sortir des lèvres d’Adrya. Mon coeur a un raté mais je ne le montre pas; je reste de marbre tel que je l’ai appris à mon élève. Je l'écoute critiquer les Américains d'une oreille distraite:

«Si vous dites qu'ils sont dignes de confiance…alors je vais faire équipe avec eux! Oh y'en a un qui m'a bien fait rire…On m'a proposé de suivre une formation de trois ans au Vatican…qu'est-ce que vous en pensez? Ca pourrait vous être utile non d'avoir une oreille là-bas qui pourraient vous apporter des informations…..Pff quelle bonne blague. Je ne tiendrais pas une semaine là-bas…avec tous ces hypocrites qui complotent… »


Au moins a-t-elle conscience de leur véritable personnalité et est-elle assez intelligente de ne parler de cette manière qu’en ma présence. D’un autre côté, je n’ai jamais caché à quiconque mon aversion pour le Vatican, et surtout pas aux principaux concernés partageant de toute façon mes sentiments. Cette gamine a vraiment mon sale caractère, allié cependant à un langage un peu plus cru…Bah! C’est de son âge. Je la vois encore une fois rougir pour une raison qui m’échappe. Un coup d’oeil par la fenêtre me révèle Yukio, marchant d’un pas tranquille dans la cour de l’établissement. A cette heure, il n’a pas cours et doit sans doute rentrer au dortoir qu’il partage avec son frère jumeau. Serait-ce lui la raison du trouble d’Adrya? Serait-elle…Amoureuse?
Mon cerveau me fait l’effet d’exploser. Je ne sais plus quoi dire ni où me mettre et je reste bouche bée devant ma découverte. Mais c’est vrai! J’aurais dû y penser! Ma main claque mon front, le punissant de ne pas réfléchir assez vite. J'y repense, elle m’avait dit à plusieurs reprises à quel point le jeune professeur était enthousiasment, ne rechignait pas à la tâche et se comportait comme un vrai gentlemen. Tout d’un coup, l’opinion que j’avais de lui change du tout au tout. Moi qui l’imaginait sérieux comme un pape, je m’aperçois qu’il est en faite un brise-coeur. Est-ce que d’autres filles sont tombées dans sa toile? Probablement. Oh et puis zut! Je n’ai pas à interférer dans la vie privée de ma protégée même si j’ai envie d’en savoir plus. Ça me démange. Ça commence à me brûler! Oh et puis, je ne serais pas un démon si je ne la taquinais pas à ce sujet. Juste un peu…

« Dis moi, Adrya. Que penses-tu de Yukio? As-tu déjà travaillé avec lui? Comment est-il par rapport à Rin? »

Je prends une mine innocente en sirotant une énième gorgée de thé. Avant de me rendre compte que ma tasse est vide, comme mon assiette.

« Je te ressers? En tout cas, je reprendrais bien une tasse, le thé est divin! Heureusement que j’ai une bonne constitution physique, sinon j’aurai les dents jaunes! »

Je souris d’un air entendu à Adrya. Elle comme moi savons que notre sang démoniaque a plus d’un avantage, dont celui de ne pas grossir lorsque l’on mange de la nourriture humaine. C’est tout de même pratique d’être un démon de temps en temps. Je me pose la question s’il en va de même pour le métabolisme des hybride avant de me demander si elle possède et le métabolisme humain, et celui des démons. Dans ce cas-là, ce serait intéressant à étudier…Dommage que mes laboratoires soient à l’abandon, même si jamais je n’oserai la traiter comme un cobaye.

_________________

merci à masa et suzak' pour le kit!


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: De retour...enfin! [Mephisto] [Terminé]   Mer 14 Mar - 0:42

Adrya était quelqu'un d'entière, chez elle il n'y avait pas de gris...c'était noir ou blanc, tout ou rien! Elle parlait crument, ne prenant pas de gants pour dire ce qu'elle pensait. Cela ne plaisait pas forcément mais les choses étaient ainsi. Après, lorsqu'elle travaillait en équipe, lorsqu'elle était avec des gens qu'elle ne connaissait pas, qu'elle n'avait jamais vue, cette dernière préférait rester dans son coin. Son adage était "mieux vaut être seul que mal accompagné". Elle restait "politiquement" correcte, essayant de ne pas s'attirer les foudres des autres. Les ennuis étaient déjà suffisamment nombreux pour se rajouter un panel d'ennemis en plus. Généralement lorsqu'elle partait, l'exorciste restait très professionnelle...l'honneur de l'Académie était en jeu. Voilà pourquoi elle se lâchait une fois dans le bureau de Mephisto...d'ailleurs Adrya n'avait pas comprit pourquoi est-ce que le directeur ne l'avait jamais jeté dehors à cause d'en avoir assez de l'entendre râler!

C'est alors que son mentor lui parla de Yukio...pourquoi est-ce qu'il lui parlait de lui maintenant...comme ça? Peut-être en vue d'un futur travail qu'il allait lui donner et qui devait être effectué en binôme? Avant de répondre, la jeune femme se mit à réfléchir. Comment est-ce qu'elle considérait le jeune homme? Ses grands yeux de chat se mirent à dévisager le démon d'un air dubitatif.

"Yukio? Eh bien...c'est un bon exorciste, je n'ai jamais vraiment pu parler avec lui. Il faut dire qu'il est comme moi toujours occupé et il n'est pas très enclin à la conversation! Mais j'ai l'impression qu'il prend trop son travail au sérieux, il devrait s'amuser un peu plus! Mais je pense que c'est en train de changer! Vous savez il a l'air de se rapprocher d'une fille que je vois souvent à l'infirmerie...Elle s'appelle Reira Hinamori, une petite albinos. Je crois qu'elle a réussit à décoincer un peu Yukio mais CHUT! N'allez pas l'embêter avec ça après il va savoir que j'ai cafeté! C'est bien qu'il s'ouvre aux joies de l'amour...ça fait du bien le laisser la guerre un peu de côté."

Un petit sourire tendre étira ses lèvres roses bonbon. Vraiment le monde était plein de surprise! Qui aurait cru que ce type psychorigide écouterait les élans de son coeur! C'était mignon...adorable même! Cela devait être si bon de pouvoir s'adonner à des moments de tendresse...laisser la guerre pendant quelques heures.

"Quand à son comportement par rapport à Rin...s'il y a bien une personne qui a réussit à faire sortir Yukio kun de ses gonds c'est bien son frère. Il est bien déterminé à le protéger...ce qui est bien normal d'un côté. Qui ne ferait pas pareil pour un membre de sa famille?"


Si la jeune exorciste avait encore de la famille, elle agirait de la même façon! Parce qu'une famille, on n'en a qu'une! Et puis, le lien qui unissait les jumeaux en général était très fort, voir fusionnel. Même s'ils se disputaient, si l'un d'entre eux venait à disparaître, les conséquences psychologiques seraient désastreuses.

"J'ai travaillé une fois avec lui et franchement plus jamais. C'est une espèce de petit monsieur qui aime bien donner des ordres. Et en plus il n'est pas rigolo du tout...mais on a fait du bon boulot c'est un fait! Pourquoi vous me parlez de lui d'ailleurs?"


Dit-elle en affichant une mine renfrognée. Yukio kun était d'un ennui mortel. Alors Mephisto lui proposa de lui servir une nouvelle tasse de thé. Adrya ne tenant plus en place, décida de servir elle-même une nouvelle tasse de thé au démon.

"Tenez...hum...heureusement que vous n'être pas humain parce qu'avec la quantité de thé que vous buvez vous auriez pu avoir des carences en fer...."


Le thé était exquis, mais provoquait des carences en certains minéraux en empêchant l'absorption du fer par exemple, dans l'organisme.
Bref le moment n'était pas venu de faire un cours sur les bienfaits et les méfaits du thé. Tandis qu'elle s'était approché du démon, elle avait pu se perdre pendant quelques secondes dans ses prunelles émeraudes qui ne reflétait aucune once de vérité. C'était un vrai supplice d'être si près de lui et en même temps si loin.
Son coeur tambourinait dans sa poitrine...il était si séduisant...en un sens, elle aurait voulut qu'il se rende compte mais d'un autre côté, cela l'effrayait. Elle se rendit compte alors qu'elle dévisageait le directeur de l'Académie. Par la Grande Déesse, qu'elle idiote elle pouvait faire. Rouge jusqu'aux oreilles, Adrya préféra se retourner complètement.

"...En...en tout cas de mon côté je ne me plain pas non plus de mon métabolisme! Etre un hybride c'est pas mal...je peux manger tout ce que je veux sans avoir aucun regret! Tss si je n'étais pas exorciste je serais...lancé dans la ling...enfin bref..."


Houlala...encore une fois Adrya avait trop parlé et son embarra ne faisait que grimper en flèche!...elle s'était arrêtée avant de dire entièrement qu'elle serait devenue mannequin pour lingerie. Après les friandises, la lingerie était une des choses qu'elle adorait. Elle en avait plein ses tiroirs de ses bouts de tissus affriolants! Finalement, l'irlandaise était plutôt coquette! Son malaise était palpable et s'il y avait eu une corde à porté de main, elle se serait volontiers pendue! Même si elle était très proche de son mentor, il y avait certaines choses qui ne se disaient pas...c'était assez personnel en fait!
Elle avait bien grandit cette petite gamine aux genoux constamment écorchés...c'était une femme maintenant, avec des goûts de femmes forcément.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Captain Baka
Messages : 179
Date d'inscription : 11/03/2012
Age : 32
Localisation : dans son bureau, une tasse de thé à la main et des pâtisseries à portée de sa bouche
MessageSujet: Re: De retour...enfin! [Mephisto] [Terminé]   Jeu 15 Mar - 15:27

Ai-je bien entendu? A-t-elle bien failli prononcer le mot "lingerie"? Ou est-ce mon côté pervers qui ressurgit?
J'avale de travers ma tasse de thé et toussote discrètement. L'image de la jeune femme habillée uniquement de bouts de tissus affriolants n'est pas pour me déplaire...Non, il ne faut pas que je pense à ça, même si ses formes généreuses doivent parfaitement bien convenir au port du bikini.
Je repose ma tasse de thé sur sa soucoupe, ne préférant pas prendre le risque de mourir bêtement étouffer par une gorgée avalée de travers. Pour m'aider à me concentrer et retrouver mon sérieux, je pense à la venue immédiate du groupe américain. Il ne devrait plus tarder, ce n'est qu'une question d'heures.

Soudainement mon téléphone vibre dans ma poche, déclenchant ma sonnerie



"Allô?
-Monsieur Pheles?
-Lui-même.
-Nous avons eu un problème technique à l'aéroport et ne pouvons pas rejoindre l'académie. par conséquence, nous sommes coincés en ville.
-Je vois...
-Ne pourriez-vous pas nous indiquer un bus à prendre, ou un moyen de transport quelconque afin que nous soyons présents demain à la première heure?
-Malheureusement aujourd'hui étant férié, le service des transports ne fonctionne pas. Mais je propose de vous servir de taxi, si cela vous convient.
-Merci monsieur Pheles. Nous vous attendons en ville, donc.
-Très bien. J'arrive."

Je raccroche et me tourne vers ma protégée.

"Ça te dirait de te faire des nouveaux amis?"

_________________

merci à masa et suzak' pour le kit!


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: De retour...enfin! [Mephisto] [Terminé]   Jeu 15 Mar - 19:26

Sauvée par le gong…ou plutôt par le téléphone portable de son patron. En effet, ce dernier se mit à sonner et Mephisto décrocha presque aussitôt. Tout de même, parler de ces choses là était on ne peu plus gênant! Même si le démon connaissait presque tout d'elle et l'avait vue grandir, il y avait des choses qui devaient rester dans l'ordre du privé. Mais la fatigue…et simplement l'envie de parler avec ce dernier lui avait fait dire n'importe quoi!
Visiblement les américains étaient enfin là…tiens donc, la "cavalerie débarque", les "yankee" sont dans la place que personne ne bougent! Même pas foutu de se débrouiller tous seuls! Des gens bien renseignés auraient su qu'aujourd'hui était un jour férié! Méphisto devrait se déplacer pour les accueillir. Encore une fois elle n'allait pas pouvoir profiter plus de lui car le boulot était le boulot.
C'est alors que Mephisto lui proposa de se faire de "nouveaux amis". Adrya le regarda avec un air qui disait "C'est une blague?"

"Non allez-y moi je reste ici. "


Elle venait tout juste de rentrer de deux semaines de travail intense a essayé de détruire les démons qui avaient réussit à passer et posséder certains habitants d'une ville de Louisiane. Sans compter le décalage horaire bref bien qu'elle était une hybride, la demoiselle avait besoin de repos, de dormir. Il lui faudrait bien 10 ou 11 heures de sommeil pour pouvoir reprendre "du poil de la bête".
L'irlandaise voulait rester un peu tranquille, pouvoir respirer et profiter de la fin de sa soirée. Parce que certes la demoiselle était fidèle à Mephisto mais elle ne cédait pas à ses moindres souhaits…tout du moins pas encore!
Adrya attendrait que son mentor revienne et lui face une sorte de petit rapport sur les personnages qui avaient été amené, leur rôle, et sa propre fonction au sein de ce nouveau "groupe d'élite" censé pouvoir résoudre les récents problèmes que rencontrait l'académie.

"En attendant je vais ranger un peu mes affaires et prendre une douche! J'vous attendrais dans votre bureau pour savoir comment ça c'est passé!"

Les américains étaient tellement vulgaires dans leur façon de faire…tellement rustres…tout le contraire de son mentor qui était plutôt raffiné dans ses goûts, ses manières, jusque dans la nourriture! Rien n'a voir avec ces mangeurs de fastfood.

"A tout à l'heure."

Dit-elle d'un ton enjoué en lui souriant tandis qu'elle disparaissait pour se rendre jusqu'à sa chambre. Là, elle commença à défaire sa valise et mettre dans un panier à linge toutes ses affaires sales. Heureusement qu'il existait des produits pour retirer les taches tenaces car à chaque fois qu'elle partait en mission, la belle revenait avec des vêtements tachés de sang, de traces de terre, de boue, d'herbe bref…la cata'!
La jeune femme saisit un petit sachet dans sa valise, à l'intérieur, il y avait un petit porte-clefs représentant un petit diablotin. A chaque fois qu'Adrya partait en mission, elle lui rapportait des petites choses mignonnes. Là pour le coup c'était une petit porte clefs. Une fois que la jeune femme eut finit de mettre tout à lavé, elle fila dans sa douche et poussa un long râle de bien être. Ses muscles se détendirent en sentant le jet d'eau brûlant couler sur sa peau. Puis elle se shampouina les cheveux avec un produit sentant la pêche, puis utilisa un gel douche de même senteur.
Adrya chantonna tout en se rinçant. Puis elle prit une serviette et se sécha. Là elle s'enveloppa dans la dite serviette puis se sécha les cheveux avec une autre serviette plus petite. Une fois ceci fait, la belle alla choisir de nouveaux vêtements. Hors de question de remettre son uniforme, elle n'était plus en service! Prenant à la volé ce qui lui tombait sous la main, Adrya prit un short en jean, un haut à manche courte blanc, puis une ceinture qu'elle attacha autour de ce haut pour cintrer sa taille.
La jeune femme prenait soin d'elle, elle était coquette car prend soin de soit était important! Puis elle utilisa son sèche cheveux pour finir se sécher la tête! Une fois cela fait, l'irlandaise ne prit pas la peine d'attacher sa longue chevelure. Puis elle se dirigea de nouveau vers le bureau de son patron…il était vide. Mephisto n'était pas encore rentré.
Un petit sourire malicieux s'afficha sur son visage tandis qu'elle se dirigeait vers le fauteuil du directeur. Une fois assise dessus, la belle exulta un instant et parla à voix haute.

"Je suis la directrice de L'Académie de la Croix-Vraie! Muahahahaha tremblez petits élèves votre calvaire ne fait que commencer!"


Mouai…on pouvait bien rêver non? Enfin…en l'attendant, Adrya resta assise en regardant le plafond. Elle se sentait bien dans ce fauteuil. Tellement bien qu'elle sentit son corps se relâcher complètement. Elle se tourna alors de manière à ce que son corps soit placé perpendiculaire au dossier du fauteuil , laissant ses fines jambes pendouiller par-dessus l'accoudoir. Sa tête était appuyé contre le dossier elle pouvait sentir l'odeur du démon dessus. C'était réconfortant…c'était comme s'il était là à côté d'elle. La jeune femme sentit son corps s'engourdir et son niveau de vigilance baisser…ses paupières devinrent aussi lourdes que des pierres et puis elle s'endormit sur le fauteuil de son directeur.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Captain Baka
Messages : 179
Date d'inscription : 11/03/2012
Age : 32
Localisation : dans son bureau, une tasse de thé à la main et des pâtisseries à portée de sa bouche
MessageSujet: Re: De retour...enfin! [Mephisto] [Terminé]   Ven 16 Mar - 11:30

La rencontre avec le groupe américain s’est plutôt bien passée. Un hybride se trouve parmi eux et je pense qu’il s’entendra à merveille avec Adrya; sans compter qu’il est calme et qu'il a un sens de l’humour assez fin. Il n’empêche qu’ils ne sont pas doués: pas capable de lire un calendrier japonais, le comble! Enfin bref, ce n’est pas de leur faute si le peuple nippon possède 8 millions de Kami et que chacun se fête ou pas en fonction des villes. C’est vrai que j’ai eu du mal à m’y faire, lors de mon arrivée ici. Tout de même, la fête du kami du poireau? Et puis quoi, encore?! En plus, c’est même pas bon…

Après deux heures de route et une heure à faire une courte visite guidée _réfectoire (trèèèès important pour que l’Académie reste rentable), salle de cours, dortoirs (trèèèès important pour qu’ils me fichent enfin la paix)_ je retourne dans mon bureau. La porte entrouverte me donne un frisson: quelqu’un s’est introduit dans la pièce car j’ai pris soin de refermer correctement le panneau de bois lors de ma sortie. Je dégaine mon parapluie et, à l’aide de la pointe, agrandis la mince ouverture. Je jette un coup d’oeil. Personne. Sauf une forme bizarre allongée sur…Mon fauteuil!!!
Je surgit comme un diablotin de sa boîte, près à botter les fesses de cet inconscient. Je m’approche à toute vitesse du malheureux dans l'intention de lui faire passer un mauvais quart d’heure lorsque je remarque les cheveux roses légèrement bouclés qu’il arbore…Puis la figure endormie d’Adrya sur le siège. Ebahis par ce spectacle, j’abaisse lentement mon parapluie avec lequel je comptais transpercer mon mystérieux ennemi, et me fais silencieux au point de bloquer ma respiration. Je contemple, immobile, son air angélique me donnant envie de la prendre dans mes bras.

Soudainement, elle éternue. Je sursaute à ce bruit, redémarrant ma respiration. La sienne redevient régulière et je m’amuse un instant à faire un écho: elle inspire, j’expire, pause, j’inspire, elle expire, pause… Son ventre se gonfle, le mien se dégonfle…Nous jouons, elle involontairement, pendant une poignée de minutes jusqu’à ce qu’elle frisonne. Elle devait avoir froid, c’est vrai! Je me mets alors à la recherche d’une quelconque couverture mais, n’ayant pas pour habitude de m’endormir ici, je fini par détacher ma lourde cape blanche et l’en couvre. Puis je me dit qu’en se réveillant, elle sera sans doute toute courbaturée d’avoir dormi dans cette position foetale pas très confortable. Alors je la prends dans mes bras et la transporte jusqu’au canapé bien moelleux où je l’allonge en prenant soin de bien la recouvrir avec la couverture improvisée. Je la regarde avec un air attendri puis vais chercher de quoi tenir en théine pendant trois jours pour un humain, deux heures pour moi. Je me mets en avance pour la semaine à venir et règle deux-trois papiers importants, et écris une lettre au Vatican leur assurant que tout va bien. Une fois le papier dans son enveloppe, une folle envie d’y glisser un sort transformant la missive en serpent ou autre animal peu ragoûtant me prend. J’esquisse un geste du doigt mais sans invoquer. Non, ça ne m’attirerait rien de bon. Néanmoins, je ne peux m'empêcher de glousser en imaginant la tête de ces soutanes noires lorsqu’elles ouvriraient l’emballage et découvriraient une horreur. Mon imagination me fait entendre des cris efféminés et je ris gaiement, en silence cependant de peur de ne réveiller Adrya.

Mon thé arrive, dégageant sur son chemin une douce arôme fleurie. Je ne sais pas si c’est l’odeur ou le bruit qui la réveille, mais je vois sa tête émergée de ma cape, ses yeux plissés et sa mine encore endormie. Kawaiii! Je retiens difficilement cette exclamation peu digne de mon être et me contente d’un:

« Ah je vois que la marmotte s’est enfin levée! Tu veux boire ou manger quelque chose? »

_________________

merci à masa et suzak' pour le kit!


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: De retour...enfin! [Mephisto] [Terminé]   Ven 16 Mar - 20:42

Adrya s'était laissée "capturer" par les bras de Morphée. Rien d'étonnant à cela, les heures de sommeils avaient été relativement limitées à cause de la mission. Son corps était encore chaud à cause de sa douche et le confort qu'elle avait trouvé en s'allongeant dans le siège du directeur l'avait plongée dans une douce torpeur dans laquelle l'hybride s'était laissé volontiers glisser.
Elle avait sombré il n'y avait pas d'autre mot mais s'était si agréable! De plus ici la jeune femme savait qu'elle pouvait se laisser aller...entre ces murs il ne lui arriverait rien!

Le temps avait passé à une vitesse folle la belle ne s'était même pas rendue compte que deux heures s'étaient déjà écoulées. Eh bin non quant on est au pays des bisounours le temps passait toujours plus vite! L'irlandaise n'avait pas remarqué la présence de son mentor, ni qu'elle avait faillir terminé en passoire à cause du parapluie de Mephisto!
La chaleur accumulée grâce à l'eau chaude de sa douche finit par s'en aller, laissant la fraîcheur envahir l'hybride qui éternua après avoir frissonné! Jamais de sa vie Adrya n'était tombée malade! Ses défenses immunitaires n'étaient pas celles des humains, aucun virus de Assiah ne serait assez fort pour venir à bout de l'organisme d'un hybride...ou même d'un démon! Pas de risque donc de tomber malade!

La belle ne remarqua pas non plus que le directeur l'avait prise dans ses bras pour la transporter de son fauteuil au canapé. Quelle charmante attention...bien que l'hybride serait capable de dormir sur des cailloux -à force d'entrainement- le canapé moelleux du directeur ne serait pas de refus. Puis elle sentit la chaleur l'enveloppé de nouveau grâce à la cape blanche de Mephisto. Tout ceci était si délicieux...si agréable...de plus la cape portait la délicieuse odeur de son porteur.

"Mephisto san..."

Murmura Adrya dans son sommeil tandis qu'elle se recroquevillait un peu plus en tenant la cape sur elle. Le rouge lui monta aux joues grâce à la chaleur accumulé dans ce faible espace couvert. Puis un bruit de tasse stimula les oreilles de l'hybride, la tirant toujours plus vers un inévitable réveil!
Un oeil s'ouvrit, puis un autre...son regard améthyste scruta la pièce de gauche à droite, puis de droite à gauche...puis de bas en haut. Tiens...elle n'avait pas changé de place?
Visiblement Adrya était encore dans le brouillard! Pourtant elle était certaine de s'être endormie sur le fauteuil qui n'était...pas libre...mais alors...
Comme si le canapé était devenu brûlant, la jeune femme se redressa immédiatement, confuse de s'être endormit comme ça!

"Mince! J'me suis endormie!"

Un vertige la prit soudainement a cause de s'être relevée trop rapidement! Puis elle remarqua la présence de la cape sur ses épaules...ses lèvres se pincèrent lorsqu'elle réalisa qu'il l'avait recouverte de la grande cape qui ne le quittait presque jamais. Celle-ci lui arrivait presque aux chevilles car le directeur était très grand.

"Je dors depuis combien de temps? Pourquoi vous ne m'avez pas réveillé?"

Adrya n'aurait pas du s'endormir mais cela avait été si tentant! Eh oui, elle avait des faiblesses elle aussi! S'approchant de son mentor la jeune hybride lui tendit sa cape.

"Merci...Et non merci, j'ai pas soif et pas faim."


Dit-elle en bougonnant...elle était très touchée de l'attention qu'avait eut le démon pour mais elle détestait se faire surprendre dans un tel état de vulnérabilité.
La belle en profita pour s'étirer de tout son long tel un félin, celle-ci soupira d'aise lorsqu'elle sentit ses vertèbres se remettre en place. Puis elle alla rejoindre sa chaise en face du bureau, se mettant a genoux sur elle, tout en se penchant et en s'accoudant sur le bureau de Mephisto...jetant un coup d'oeil à ce qu'il faisait...éternelle curieuse qu'elle était.

"Vous faites quoi? D'ailleurs comment ça c'est passé avec les américains? Ils sont comment?"


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Captain Baka
Messages : 179
Date d'inscription : 11/03/2012
Age : 32
Localisation : dans son bureau, une tasse de thé à la main et des pâtisseries à portée de sa bouche
MessageSujet: Re: De retour...enfin! [Mephisto] [Terminé]   Ven 16 Mar - 21:51

Elle s’étire en se levant puis vient s’asseoir dans cette position si relâchée qu’elle prend ici, assise sur ses genoux et penchée vers moi avec ses coudes appuyés sur mon bureau. Si quelqu’un entrait dans la pièce, il pourrait mal interpréter ce qu’il verrait! En y repensant, elle et moi entretenons une relation assez ambigüe d’un point de vue extérieur. Les entraînements au corps à corps que je lui ai fait subir m’ont fait connaître chaque détail de son physique et je suppose que ça doit être réciproque. Dans un sens, on pourrait presque passer pour un couple. Mais j’écarte aussitôt cette idée de ma tête. Je suis très bien tout seul, merci bien!

Elle me questionne sur mes activités manuelles en véritable curieuse qu’elle est. Je ne lui réponds pas et continue de signer des documents de plus ou moins grande importance. De toute façon, je sais qu’elle peut lire à l’envers et donc a déjà la réponse à sa question. Le pire est que c’est moi qui lui ai inculquer ce savoir! Et pour quoi faire? Espionner son ancien professeur! Pff, les jeunes…Plus respectueux du tout de la vie privée des autres… J’achève ma pile de papier et soupire de soulagement en regardant avec satisfaction mon travail accompli. Maintenant, il va falloir les délivrer aux bonnes personnes mais ça, ce n’est pas de mon ressort, encore heureux! Heureusement que la poste japonaise es plus ponctuelle et rapide que celle française, sans égalée toutefois l'allemande. Le jour où une lettre mettra 12 heures à parcourir le pays, cela signifiera ma mort par surcharge de travail vu le nombre impressionnant de réponses et de demandes que je dois fournir à mes indénombrables contacts! Et certains disant que je passe mes journées avachi sur mon fauteuil à jouer à des jeux vidéos stupides ou à lire des manga…J’aimerai bien les voir à ma place, tiens! Là, c’est moi qui rigolerai pour une fois!
Je me cale plus profondément dans mon fauteuil si douillet et décris le groupe américain à Adrya.

« Et bien…Ce fut intéressant. Un en particulier te plaira certainement: roux, les yeux bleus-verts avec des pupilles de chat, il est évidement qu’il s’agit d’un hybride. Il est plutôt grand et exerce en tant que Knight. Son nom est Siseneg. Je ne l’ai pas encore vu combattre mais la rapière rouge sang qu’il avait à ses côtés s’ornait d’une garde bien usée…Preuve que ce n’est pas un fainéant. Si j’ai bien compris, il est plus ou moins en couple avec un dénommé Legna. Lui, c’est le genre armoire à glace, soit 2 mètre et 120 kilos avec que du muscle! C’est aussi un chevalier et son épée est surnommée « l’épée broyeuse ». Il la porte sur le dos et ne l’a même pas enlevée lorsqu’on est monté dans la limousine! Il ressemble un peu à Sisneg, sauf qu’il est beaucoup plus fort et a les cheveux bruns. Il est un exorciste supérieur 2, tout comme son supposé compagnon, et exerce le rôle de Soigneur et Knight. Le plus discret est Chris. Les cheveux longs d’un noir d’encre et un point noir sur le front, il paraît renfermé, froid et distant. C’est le plus énigmatique du groupe. La seule chose que je sais est qu’il est un dragon, avec sa coéquipière Anele, et qu’ils sont tous les deux des exorcistes supérieur 2. Le chef est un viel ami à moi. Il s’agit de ce cher Rufus. Tu le reconnaîtras sans problème, juste par son mental. Il est Dark Knight et exerce en tant que...En faite, il touche un peu à tout et je n'ai pas encore cerné exactement ses réelles aptitudes, tu verras pourquoi.  »

Je pouffe de rire, imaginant d’avance ma chère protégée devant mon double psychique. On avait dû être jumeau, lui et moi, dans une vie antérieure...

_________________

merci à masa et suzak' pour le kit!


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: De retour...enfin! [Mephisto] [Terminé]   Lun 19 Mar - 0:47

Il était vrai qu'Adrya se tenait de façon très décontracté lorsqu'elle était avec son mentor! Mais toutes ses histoires de hiérarchie, d'être toujours respectueux des règles et blablabla Adrya en avait mare d'être constamment raide comme un balais! C'était pire que l'armée des fois! Surtout lorsqu'il y avait des émissaires du Vatican qui se pointaient à l'Académie…
Et puis Mephisto ne lui avait jamais fait de remarque sur son comportement. Donc il n'y avait pas de raison d'arrêter? S'il y avait bien un point sur lequel le démon avait échoué concernant sa protégée c'était bien son éducation brute. Certes l'irlandaise était polie, parfois respectueuse mais le sens des convenances lui manquait cruellement. Pour elle rien de plus naturelle que d'adopter une pose totalement détendue lorsqu'elle était avec la personne qui la connaissait le mieux. Bah oui il l'a connaissait bien! Lors de sa formation, le démon lui apprit ce que les professeurs n'apprenaient pas à leurs élèves. Tous deux allaient faire des exercices supplémentaires dans la forêt, se lançant dans des parties de chasses qui duraient parfois toute la nuit! Elle revenait toujours dans un piteux état au campement lors de ses combats avec son mentor, oh il la connaissait bien, très bien même…

En y repensant, le fait qu'ils soient si proche avait provoqué des situations bien gênantes pour le directeur. Prenons par exemple les joies de la puberté! Moments de profonds changement autant au niveau physique que psychique. Cela n'avait pas du être une partie de plaisir pour le directeur.
Mais fort heureusement cette tranche de vie bien tumultueuse était loin maintenant! Tout ceci pour expliquer que pour l'hybride, Mephisto avait été d'un grand secours dans le sens ou il était son point de repère à elle.
La jeune femme écouta ensuite le résumé de la rencontre qui venait d'avoir lieu entre le directeur et les émissaires américains.

"Un hybride? Ohhh intéressant je pourrais certainement combattre contre lui? Il est plus fort que moi? "


Dit-elle en sautillant sur son siège! Il n'y en avait pas beaucoup des spécimens comme elle alors à chaque fois qu'elle pouvait rencontrer des hybrides, la belle se sentait heureuse, elle n'avait plus l'impression d'être un électron seul dans l'univers! Certes il y avait Rin et Yukio qui étaient nés d'un démon et d'une humaine mais ils n'avaient pas son âge alors bon. Même si Adrya apparaissait comme étant quelqu'un de souriante et de très énergique, elle se sentait parfois seule...une chose perdue entre deux mondes, ne trouvant pas sa place ne chez les humains, ni chez les démons.

Puis elle écouta alors la suite de la description des autres membres de cet escadron de choc! Visiblement il s'agissait de bons guerriers? Mephisto avait l'air d'être satisfait de cette équipe alors pourquoi la petite hybride trouverait à redire? Du moment qu'ils n'étaient pas des tires au flanc, alors tout irait pour le mieux dans le meilleur des mondes.

"Sinon ils sont où là?"
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Captain Baka
Messages : 179
Date d'inscription : 11/03/2012
Age : 32
Localisation : dans son bureau, une tasse de thé à la main et des pâtisseries à portée de sa bouche
MessageSujet: Re: De retour...enfin! [Mephisto] [Terminé]   Lun 19 Mar - 17:46

« Il en manque deux. Ils sont au Japon mais je les ai envoyé effectué une petite commission pour moi. Comme je voulais que tu sois en forme pour la mission que je t’ai confiée, je ne voulais pas te donner celle-là. En ce qui concerne Sisneg…Je ne te conseille pas de l’attaquer. Il n’a pas eu une vie facile et est toujours sur le qui-vive. Du coup, il réagit assez violemment aux attaques surprises. En plus, ce ne sera pas un mais deux combattants auxquels tu devras te mesurer : tu peux être sûre que Legna interviendra pour vous arrêter et prendra le parti de Sisneg si ça ne dégénère. Mais ça m’étonnerai, Sisneg est capable de t’arrêter d’un geste alors que tu n’as pas entièrement dégainé. C’est un excellent bretteur, égalant presque Arthur. »

Je m’inquiète un peu sur le fait qu’elle veuille les provoquer. Ce ne sont pas des êtres sanguinaires mais ce couple s’est imposé par la force, et c’est uniquement à la force des poignets qu’ils ont atteint le grade auquel ils sont actuellement. Ils s’oseraient pas tuer une exorciste sensée travailler avec eux, et sous ma juridiction, mais ils pourraient accidentellement la paralyser à vie.

On toque à ma porte. Tiens ? Je n’attends pourtant personne… Sans attendre mon ordre, on ouvre la porte et je vois apparaître le groupe américain. Ce sont-ils perdus ? J’observe la réaction d’Adrya face à ses futurs coéquipiers. Elle reste de marbre, appliquant la première leçon que je lui ai apprise : ne jamais montrer ses émotions. Rufus entre en dernier et referme la porte derrière lui. Je souris franchement à mon « vieil » ami.

« Et bien, tu ne m’as pas assez vu à ton goût, Shinra ? »

Il me ressort sa tête de poker 8 mi-amusée, mi-blasée_ et fait le tour de la pièce avec des allures de propriétaire. D’un regard, j’enjoins Adrya à rester calme et à s’asseoir plus convenablement. Les autres membres de l’équipe s’assoient sur les canapés jumeaux occupent le centre de la pièce. Lenag brise le silence :

« Je vous remercie pour les chambres que vous nous avez prêté. Elles sont très spacieuses.
-Je rends ce que l’on m’a donné et l’accueil que j’eus à Washington fut des plus chaleureux.
–J’en suis heureux alors. »

Lenag sourit chaleureusement, comme à son habitude. Son amant, Sisneg, est tourné vers Adrya. A son regard, j’ai compris qu’il sait qui elle est réellement.

« Ah, mais vous ne connaissez pas encore la
ravissante demoiselle avec laquelle vous allez travailler ! Laissez-moi
vous la présenter comme faisant parti de mes meilleurs éléments. Adrya
Owens. »


Je lui fais signe de prendre la parole, ne serait-ce que pour leur souhaiter la bienvenue, et observe la réaction des quatre hommes et de la femme blonde. Puis je vois Elena bailler.

« Je pense qu'il serait plus judicieux d'aller tous vous coucher. Demain je vous expliquerez exactement votre rôle ici. Adrya va vous montrer le chemin conduisant à vos chambres. Mesdemoiselles, messieurs, bonsoir. »

Et je leur ouvris moi-même la porte avant de la refermer avec un sourire. Une fois le dernier sorti et le bruit de leur pas quasi inaudible pour moi, je soupire. Je vais enfin pouvoir dormir un peu et occuper mon temps à des occupations moins futiles. Leur visite marque un profond tourment pour l'académie, je le sens, et il faut que je m'y prépare pour qu'il y ait le moins de dommage possible.

_________________

merci à masa et suzak' pour le kit!


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: De retour...enfin! [Mephisto] [Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 

De retour...enfin! [Mephisto] [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Petit retour aux sources [Terminé]
» Atelier de Givre (je suis de retour... enfin :] ) [0/1]
» Retour à Naelis. {Terminé}
» Le Retour de Ubyr. [Terminé]
» Enfin tu es de retour ... [ Terminé ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Exorcist's Life :: Assiah :: Académie de la Croix-Vraie :: Bureau du Directeur-