Plongez-vous dans l'univers d'Ao No Exorcist!
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Je me ferais bien une petite mission... juste comme ça. [PV : Shura]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Messages : 14
Date d'inscription : 30/04/2012
Age : 20
MessageSujet: Je me ferais bien une petite mission... juste comme ça. [PV : Shura]   Ven 4 Mai - 20:20

En cet instant particulièrement agréable je me voyais très bien sur l'eau, mon corps flottant, dérivant sur le rivage d'une eau très claire presque transparente, ni trop fraîche ni trop chaude juste à la bonne température. Un océan infini reflétant les quelques nuages crémeux qui volaient dans un ciel rosé par le timide lever du soleil. Les yeux fermés, je ne faisait que sentir les innombrables odeurs qui s'offraient agréablement à mes fines narines. L'étendue bleue sur laquelle je bifurquais sans arrêt s'élargissait à pertes de vue, il scintillait tels de milliers d'étoiles perdu dans ce vaste univers, toutes surplombées par l'immense et charismatique astre lumineux. En cet instant mes yeux se reposaient, certainement comme la majeure partie de mon corps, complètement détendu, me laisser simplement porter par le courant était plutôt agréable, sans réfléchir, sans se battre...

L'eau autour de moi se mit soudainement à trembler, puis une insupportable douleur se fit sentir sur le haut de mon crane, tellement intense qu'elle m'obligea à ouvrir mes prunelles couleur saphir. A la place du paradis bleuté je me trouvais en face du visage rosi par la colère de mon professeur de démonologie qui tenait en sa main l'objet qui a servi à m'arracher des bras de Morphée. Son regard exprimait tout le mécontentement, tout l'épuisement et la fatigue que je lui procurais, personnellement, un cours de démonologie ne m’intéresse guère, si la mission est de tuer tel démon, je le ferais, tels qu'ils soit.

« Si tu as le temps de rêvasser pendant les cours tu pourras certainement me rapporter les dossiers qui serviront à tes heures de colles, Okumura-kun. »

Puis il énuméra un grand nombre de dossiers à lui rapporter, je suppose qu'il n'y avait pas là seulement des dossiers pour me faire travailler... Le cour venait de se terminer, le peu d'élèves qui y étudiaient partirent dans le calme, le sourire d'au revoir de Shiemi suffit à me rendre ma bonne humeur tandis que je m’apprêtais à partir. Me levant péniblement, je jetais un dernier coup d’œil au professeur qui venait de me refiler son sale boulot, son regard sévère et son rire pour le moins railleur me donnais l'envie de répliquer, mais en tant qu'exquire... valait mieux éviter les ennuies, je ne voudrais pas que ce cher Yukio rattrape mes nombreuses bourdes. Je partis donc, les mains dans les poches dans la direction de la salle d'archive, une salle reculée de toutes les autres près de là où je m'entraîne ardemment à la seule chose à laquelle je suis doué. Je déambulais dans les couloirs aux couleurs pour la plupart surprenantes, toutes variées et dans les tons chauds et chaleureux, cependant, entendre seulement les bruits de mes propres pas résonnant à travers le passage restreint qui paraissait infini, sans portes ni fenêtres, me fit légèrement frissonner, la seule présence était celle de quelques goudrons de houilles qui voletaient par-ci par là. La porte de la salle des archives n'était pas bien impressionnante, semblables à toutes les autres, d’apparence seulement puisque lorsque l'on ouvre cette entrée, ça serait presque la lumière éclatante qui nous aveuglent à l'entrée d'une grotte renfermant une épée magique dans les animations pour gosses, bien que là ce soit une multitude de feuilles, dossiers, accessoires en tout genre, tout ça dans un désordre monumentale... heureusement que les dossiers qu'il me fallait se trouvaient empilés non loin de la porte, particulièrement reconnaissable parce qu'étrangement il était écrit en grosses lettres « devoirs supplémentaires pour Okumura », il devait le préparer depuis longtemps... me grattant le haut du crane et faisant une tête à en faire peur aux petites bestioles noires qui tournoyaient autour de la pile de feuilles, je rouspétais à voix haute :

« Raaaaa, celui-là je le retiens... me refiler ses sales corvées, franchement »

Je quittais alors la salle, continuant à râler comme je savais si bien le faire, le stock que je portais pesais tout de même son poids, je me suis donc arrêté quelques mètres plus loin pour m'affaler sur la lourde charge, puis remarqua les quelques bruits de voix qui se faisaient entendre derrière la porte devant laquelle je me trouvais. Une voix plutôt portante et loufoque que j'avais l'impression de bien connaître, non pas que ce soit une bonne chose... Intrigué j’entrouvris la lourde porte, jetant de petits regards discrets sans trop y voir grand-chose, d'une main je soutenais la pile de papier qui menaçait de s’effondrer sur moi, je pus repérer seulement quelques mots comme « Mission... Shura ». En parlant de mission voilà bien un moment que je n'en avais pas fait, de simples corvées telle que retrouver un chat perdu ou sauver la petite qui s'est enfui de chez elle était plutôt ennuyant. Ce ne fut pas surprenant à la vue de la discrétion dont je faisais preuve, mais la porte s'ouvrit brutalement, me faisant me retrouver au sol, les feuilles également éparpillées. Cette fois-ci le regard qui me dévorait était plutôt noir de colère... relevant difficilement la tête quelque peu honteux, Shura se trouvait devant moi, je ne voyais qu'une sublime vue de ses atouts féminins fortement développés, derrière elle se trouvait Mephisto qui souriait comme à son habitude, on ne put entendre de sa part qu'un simple « Sur ce, je vous laisse faire le reste » puis disparu dans une multitude de petits nuages violet. Il devait réellement s'ennuyer pour se déplacer lui-même pour porter les ordres de mission, il n'était pas rare qu'il m'invite pour dévorer en sa compagnie une ou deux sucreries, la vie de démon est elle si longue pour s'ennuyer comme ça ?...

Je tentais une escapade « en douce » sous le regard colérique de mon maître qui n'affichait aucune sympathie en cet instant, aussi bien il fallait tenter de faire diversion de ma voix qui pouvait facilement prendre un ton ridiculement affligeant :

« Alors comme ça, on part en mission ?... hehe »

_________________


Dernière édition par Rin Okumura le Sam 5 Mai - 20:30, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Je me ferais bien une petite mission... juste comme ça. [PV : Shura]   Sam 5 Mai - 15:31

La journée avait pourtant bien commencé pour la jeune femme rousse. Un grasse matinée bien méritée après une nuit arrosée avec un énième compagnon de boisson dont elle avait déjà oublié le nom; rien de tel pour se remettre d'une grosse mission, selon elle.
Bien au chaud sous sa couette, elle contemplait de ses yeux mi-clos couleur lavande le ciel se charger de nuages. Une journée à ne pas mettre un chat dehors, ni elle d'ailleurs. La pluie n'annonçait rien d'autre qu'un vent froid, pas de port de bikini et pas de talons hauts. L'horreur, quoi! Heureuse d'avoir sa journée de libre, elle plaignit une seconde ses chers collègues et se leva d'un bond en direction de sa salle de bain. Sa longue et magnifique crinière rousse attachée en un chignon bien serré, elle se délesta de son pyjama et plongea la pointe de ses orteils dans son jacuzzi. Mmm...Pile poil à la bonne température. Avec un grand sourire, elle s'immergea lentement dans l'eau brûlante, savourant la sensation si bienfaisante que lui procurait son bain sur chaque parcelle de sa peau. Bientôt ne restait plus d'elle qu'une touffe rouge et le bout de son nez,le reste de son corps se trouvant immergé. Alors que chacun de ses muscles se détendait peu à peu, elle relâcha toute la pression qu'elle avait accumulé au cours de sa mission dans un long et profond soupir. Personne n'avait été tué, juste un blessé léger sur les dix membres qu'elle avait à charge. Un succès. Pourtant...Pourtant, pourquoi sentait-elle le goût de la défaite imprimé sur son palais? Pourquoi son sang bouillait-il dans ses veines? Pourquoi son sabre implanté dans son âme réclamait-il vengeance? Et contre qui? Ou...Quoi? Autant de questions l'empêchant de profiter entièrement et pleinement de son retour chez elle.
Un autre soupir, pour expulser sa rage cette fois-ci, et elle se mit debout, n'ayant fait trempette qu'une petite demi-heure. Pas assez pour la relaxer. Elle se sécha rapidement et choisit un pantalon bleu foncé ainsi qu'un sweat-shirt beige qu'elle enfila sur son maillot, son ancien déguisement lui ayant permis de se faire passer pour un simple étudiant. Elle avait apprécié cette mission pas bien compliquée consistant seulement en une phase d'observation. Elle avait même pris du plaisir à assister aux cours et à vivre comme un adolescent "normal", chose qu'elle n'avait jamais connu. L'enseignement de Shiro Fujimoto était bien sûr largement supérieur à ce qui se faisait ici mais l'isolement, la rigueur et la solitude étaient de mise avec lui. Ainsi, elle n'avait jamais eu de camarades, à part les rares séances de cours avec l'autre bigleux. Ces moments passés avec l'autre binoclard étaient précieux pour elle, même si elle ne l'avouerait probablement jamais. Elle sourit à la pensée du jeune adolescent devant, lui, enseigner à cette heure-ci. Décidée à ne pas perdre entièrement son jour de congé en farniente, elle claqua la porte de sa chambre, un sabre en bois négligemment posé sur son épaule.
La salle d'entraînement était vide; pas étonnant vu l'heure. Elle entra et respira longuement cette odeur de sueur et de renfermé, celle de l'effort et du travail. Une fragrance que la demoiselle appréciait beaucoup. Les yeux fermés, elle fit le chemin la menant jusqu'à sa place habituelle, soit devant une catapulte de balle de tennis, et l'activa de sa voix autoritaire.

« Mode 3, activation. »

Un grincement signalant la mise en route du programme se répercuta dans le gymnase avant qu'une balle ne soit projetée à toute vitesse d'un des canons de l'appareil. Shura, d'un mouvement leste et invisible à l'oeil nu, frappa de toute ses forces la cible, la faisant violemment taper contre le mur d'en face. Un autre projectile fut envoyé, subissant à son tour le même sort. Au total, une centaine de balles se retrouvèrent aux pieds chaussés de bottes de la rousse avant qu'un événement ne vienne la troubler et lui faire hausser un sourcil. Sans se retourner, elle s'adressa directement à son spectateur.

« Vous avez une belle vue de votre place, Sir Pheles? »

Elle frappa une cible, un peu plus fort que les précédentes fois, lorsque le directeur de l'académie atterrit souplement à ses côtés.

« Et bien, que me vaut l'honneur de votre visite, monsieur? »

Se dirigeant vers un banc, elle s'empara d'une serviette rose à pois blanc, délicate attention du démon en sa faveur, et se débarrassa de sa sueur. Du coin de l'oeil, le sourire de Mephisto Pheles lui apparut plus menaçant que de coutume, lui promettant une mission bien dure et très longue qui l'empêcherait de le surveiller.

« Bien le bonjour, Shura-san. J'espère que vous êtes en forme.
-Ça dépend pour quoi...
-Oh! Rien de bien compliqué pour un chevalier honorable comme vous. »

Elle se méfia du compliment déguisé de ce serpent. Généralement, cela cachait de mauvaises intentions. Vu le regard noir que lui lançait la jeune femme, le directeur se fit plus sérieux, son ton enjoué le quittant très vite.

« Comme vous vous en doutiez, je vous assigne une mission. Vous devrez vous rendre à Kyoto où un poulpe géant a fait son apparition. Votre mission est simple: l'éliminer par tous les moyens. »

L'exorciste avait beau réfléchir, elle ne voyait pas le piège. Cependant, elle savait mieux qu quiconque les talents connus et reconnus de Mephisto en tant que joueur de jeux de plateau. Ainsi, il avait toujours une dizaine de coups à l'avance, de quoi contrôler son monde plus ou moins utopique. Elle allait donner son accord lorsque son interlocuteur tourna brusquement sa tête vers la porte. Elle se concentra et ressenti l'aura de son élève, Rin Okumura, juste derrière les épais panneau de bois. D'un pas rageur, elle couru vers ces dernières et les ouvrit brutalement....Avant de n'être submergée par un paquet de feuilles volant dans tous les coins. Enervée de voir son congé gâché de la sorte, elle fusilla le pauvre hybride avant de ne se retourner vers le directeur.

« Sur ce, je vous laisse faire le reste... »

Et il disparut dans un nuage rose bonbon. Celui-là...S'il n'existait pas, il aurait fallu le créer...Ou empêcher sa création, justement! Se pinçant l'arrête du nez, elle déclare d'une voix sèche:

« Et puis-je savoir ce que tu fais ici, Rin? Et ne me dit pas que ton professeur de démonologie t'a encore puni ou tu auras le droit à des exercices supplémentaires de ma part, aussi! »

Elle attendit sa réponse qui ne venait manifestement pas. D'un air lasse, elle l'entendit lui demander si elle partait en mission.

« Ce n'est pas ton problème, gamin. Mais je te conseille de prier pour, parce que dans le cas contraire, je vais être impitoyable avec toi. Le vieux ne t'a jamais appris à ne pas écouter derrière les portes? »

Elle fit une tête fatiguée même si au fond d'elle-même elle souriait tendrement. A son âge, il lui arrivait aussi de désobéir et d'écouter toutes les conversations à portée de ses oreilles. Elle avait elle aussi coutume de tanner le père Fujimoto pour qu'il l'emmène avec lui en mission. Et elle parvenait toujours à ses fins, Yukio seul sait comment...Est-ce que Rin parviendrait-il à prendre la relève?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 14
Date d'inscription : 30/04/2012
Age : 20
MessageSujet: Re: Je me ferais bien une petite mission... juste comme ça. [PV : Shura]   Jeu 10 Mai - 17:38

Le regard sévère de Shura me dissuada de m'éclipser, aussi bien je me rassis en face d'elle tel un petit enfant venant de commettre une grosse bêtise.

« Et puis-je savoir ce que tu fais ici, Rin? Et ne me dit pas que ton professeur de démonologie t'a encore puni ou tu auras le droit à des exercices supplémentaires de ma part, aussi! »

Qu'est ce qu'elle pouvait être perspicace quand elle s'y mettait, ça en devenait presque problématique par moment. Aucun son ne sortit de ma bouche et comme le disais le vieux « tourne sept fois ta langue dans ta bouche avant de parler », bon je n'ai jamais rien fais avec ma langue, mais j’essaye de me tenir et ne pas parler avec hâte (je ne dis pas que cela est simple... bien au contraire). Je me contentais simplement d'arborer un visage simple, avec un sourire forcé certes, ce n'est pas comme si j'étais un pro en la matière, mes yeux innocents, mon bras droit vint se poser sur le mur à quelques centimètres de moi afin de cacher l'écriture en gros caractère laissé gentiment par mon professeur de démonologie pour que je puisse retrouver mes futurs devoirs supplémentaires (que c'était aimable de sa part, il faudra que je pense à le remercier...).

Le fait que je lui ai demandé un quelconque renseignement sur sa mission n'avait pas l'air de l'enchanter, elle avait même un ton sec semblable à celui qu'elle avait lorsque je faisais une gaffe. Quoi de mieux que de se retrouver accompagné lors d'une mission lorsque l'on a le morale à zéro, plutôt que d'être toute seule... et puis pour ce que je traînais en cours, le terrain ne peut m'être que favorable. De ma voix naturellement sarcastique je lui répondis sans la moindre hésitation :

« Non, tu as raison je ne te dévoilerai rien concernant ces documents (je n'ai pas tellement envie d'avoir du boulot en plus, surtout venant d'elle...). En ce qui concerne le vieux... Je n'ai pas le souvenir d'avoir un jour été réprimandé pour avoir écouté aux portes... »

Mon expression faciale passa du sourire forcé à celui d'un idiot fini, mon sourire en lune dévoilant mes canines aiguisées laissait s'échapper un petit rire narquois puisque bien sûr, je venais de raconter un GROS MENSEONGE... J'ose même plus compter le nombre de fois où j'ai été privé de repas pour ce genre de « petits élans de curiosité », c'est juste plus fort que moi et puis je ne suis pas doué pour mentir de toute façon. Voyant que ma jolie professeur tentée de regarder les documents, d'un mouvement brusque et soudain, mon bras s’abaissa écrasant ainsi le carton, bon l'avantage c'est que l'on ne voyait plus ce qu'il y avait d’écrit, mais les feuilles qui se trouvaient à l’intérieur ont également été recraché d'une violence même que certaines ont été propulsées sur plusieurs mètres.

« Ce ne sont que de vulgaires documents sans grande importance... hehe »

Ce qui n'est d'ailleurs pas entièrement faux, qui se soucie des devoirs supplémentaires franchement... A la vue du regard qu'elle me lançait, elle n'était pas dupe, mais étant apparemment pressé par le temps, elle déclara tout en commençant à partir :

« Bon, ce n'est pas que je suis occupé, mais je n'ai pas le temps de traîner avec toi ! »

En ce même instant je me projetais sur elle attrapant sa jambe, exerçant une légère pression l'empêchant ainsi d'avancer, mon regard contra le sien, mon regard virait à ceux d'un pauvre petit chaton abandonné tout en miaulant d'une petite voix fluette qui ne me correspondait pas vraiment :

« me laiiise pas je t'en supplie, je veux partir en mission, tu vois ça fait tellement longtemps, je serais prêt à endurer n'importe quel supplice par la suite, mais s'il te plais. »

hrp:
Spoiler:
 

_________________


Dernière édition par Rin Okumura le Jeu 17 Mai - 10:18, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Je me ferais bien une petite mission... juste comme ça. [PV : Shura]   Ven 11 Mai - 8:35

Elle regardait d’un air affligé et gêné son élève la supplier de la sorte. Que c’était lâche de la part de Rin de lui faire ce coup là… Et le pauvre ne semblait pas savoir qu’elle-même était friande de ce genre de diversion pour mieux berner l’ennemi, alors il était peu probable qu’elle se fasse avoir. Après tout, on a apprend pas à un singe à faire la grimace. Une idée germa dans sa tête alors qu’elle se penchait afin de l’aider à ramasser les feuilles volantes. Dans un soupir, elle lu en diagonale les documents, tous des devoirs supplémentaires.

« Pourquoi ne suis-je même pas étonnée ? »

Le murmure de la jeune femme était plus une réflexion faite à elle-même qu’un reproche à son élève. Rin revenait continuellement avec de nouvelles punitions et devait sans doute se coucher très tard le soir afin de toutes les finir. Mais c’est en forgeant que l’on devient forgeron, et elle avait été surprise de voir que les résultats de l’hybride montait progressivement au fur et à mesure de l’année scolaire. Bon, rien d’extraordinaire ; il était passé de 5 à 8. Encore deux tonnes de corvées et il aurait la moyenne, se dit Shura sur un ton fataliste. Pas que ça la dérange, mais elle aurait aimé que Shiro sot fier de son fils, lui qui brillait dans les études et avait terminé Paladin. Mais au faite, pourquoi se souciait-elle d’un vieux crouton mort qui continuait à l’embêter royalement en la chargeant de ce petit monstre ? Non, elle voulait que Rin ait de meilleures notes afin qu’il passe plus de temps sur ses entraînements d’exorciste que sur ses punitions. Et pas parce qu’elle voulait rendre honneur au vieux. Et puis quoi encore ?!
Une fois toutes les feuilles ramassées et rangées dans le carton, elle se dirigea vers sa machine et repris ses exercices, délaissant Rin. Enfin, pas complètement.

« Genoux fléchis pour plus de force, corps légèrement recourbé, bras tendu et coudes un peu pliés. Dans cette position, tu peux exploiter le maximum de ta puissance. Si tu veux de la vitesse, écarte les jambes, une un peu plus pliée pour prendre ton élan, tes bras repliés vers toi et ta lame pointée vers l’extérieur. De cette manière, tu es prêt à attaquer au moindre mouvement de la part de ta cible. Mais ta défense est quasi nulle dans le dos. Donc tourne, met-toi en mouvement. Compris ? »

Elle le regarda sévèrement et lui fit signe de venir se placer près d’elle. Il s’exécuta et ne vit pas le bâton de bois frapper sa tête. Elle le lui remit dans les bras et lui déclara :

« C’est pour tes punitions. Calme-toi un peu, gamin. Sinon l’exclusion est assurée. Bon, montre-moi ce que tu vaux contre cette machine et peut-être te prendrais-je avec moi. »

Elle n’attendit pas qu’il laissa éclater sa joie pour lancer le mode 2.

« Aller, surprends-moi, Kido. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 14
Date d'inscription : 30/04/2012
Age : 20
MessageSujet: Re: Je me ferais bien une petite mission... juste comme ça. [PV : Shura]   Jeu 17 Mai - 23:51

Mon visage vira immédiatement au mauve lorsque Shura s'abaissa afin de récupérer les feuilles tombées au sol, dans un élan vain de protestation je m’apprêtais à l'en empêcher passant mon bras en l'air devant elle, mais elle le poussa et l'ignora complètement.

« Pourquoi ne suis-je même pas étonnée ? »

Je n'osais rien dire tellement j'étais ridicule, ce n'étais même pas mon genre de me préoccuper de ce genre de choses, d'ordinaire que l'on me dise que je suis un fainéant qui n'arrivera jamais à rien ne me dérangeais pas plus que cela, cependant, rien qu'à l'idée que Shura me dise une chose pareille... j'en avais des frissons jusqu'au bout de ma queue velues. Je la respecte énormément et puis elle a longtemps étais l'apprentie du vieux, je ne peux pas ignorer ça.

On se dévisagea un long moment, nos deux regards las et épuisés par mon ignorance des choses et mon ridicule se croisèrent. Le rouge rubis de ses yeux contre le bleu saphir des miens, nous sommes restés là plusieurs minutes, sans dire un mot à se regarder dans le blanc des yeux. Elle me sortit de mes pensées lorsqu'elle se leva brusquement, sans que je m'en rende compte les feuilles par terre étaient toutes rangées... comme quoi il est vrai que les femmes peuvent faire deux choses à la fois... Elle s’apprêtait à partir quand elle agrippa d'une poignée ferme mon col afin de me traîner sur plusieurs mètres dans la salle d'entraînement. Ma tête heurta le sol dans un léger fracas et je lançais alors à la jeune femme le plus noir des regards.
Chaque conseil qui sortaient de la bouche de la jeune femme m'étaient très précieux, voilà une chose que je retenais sans le moindre mal, bien que je n'appliquais pas toujours lors de mes fréquents combats. Je fléchis donc mes jambes finement musclées tenant fermement de mes deux mains le bâton de bois d’entraînement que j'avais reçu quelques mois auparavant. Ma main droite frotta la bosse qui venait de se former sur le haut de mon crane, que ce soit pour une claque ou non, elle ne savait pas retenir ses coups, même pour un démon ça fait un mal de chien...

« C’est pour tes punitions. Calme-toi un peu, gamin. Sinon l’exclusion est assurée. Bon, montre-moi ce que tu vaux contre cette machine et peut-être te prendrais-je avec moi. »

Il était bien évident que je ne comptais pas la décevoir, il était hors de questions que je me retrouve en salle de cours à faire des devoirs supplémentaires avec un vieux prof au regard sadique... Attendez! Ce sadique de Mephisto serait bien capable de m’assigner Yukio! Je dois vraiment m'en aller à tout prix.

« Aller, surprends-moi, Kido. »

La première balle arriva sans crier gare et atterrit droit sur mon nez, je n'avais pas bougé d'un centimètre, mais un fin filet de sang fit son apparition sous mon nez, je n'y prêta pas la moindre attention, il était déjà assez compliqué de garder son sérieux et sa concentration, la deuxième balle, quant à elle je l'ai touché mais étrangement elle n'a pas atterrit au bon endroit... Shura qui se trouvait à mes côtés me fit une tête indifférente, mais n'en pensait pas moins puisque la balle eut une petite envie de rendre visite à ses atouts féminins misent en valeur par un joli soutien-gorge trop serré, ce qui les faisaient doubler de volume... En y réfléchissant, peut être qu'en fin de compte elle avait une petite poitrine et c'est pour cela qu'elle mettait des sous-vêtements qui n'étaient pas à sa taille, voilà qui expliquerait pas mal de choses, mais je tiens trop à la vie pour lui demander de quelle taille ils sont. Le rythme de la machine de base-ball s'est soudainement accéléré et pendant que j'étais occupé à réfléchir à autres choses plusieurs balles me percutèrent violemment le visage jusqu'à m'en faire renverser par terre. Je me suis décidé à ne pas perdre avec ce stupide exercice, au début je frappais un peu n'importe où, manquant d'éborgner deux ou trois fois Shura, puis finalement le coup de main m'est venu assez rapidement, comme quoi casser du démon peut s'avérer efficace. Mon maître me passa la main ébouriffant mes cheveux déjà à la base mal coiffés, son visage radieux arborait un sourire incroyablement splendide, n'importe quel homme aurait été facilement submergé de bonheur de voir un tel sourire, cela me rappelais celui de Shiemi, capable d'adoucir le caractère déjanté de Suguro qui pourtant, était plus qu'un dur à cuir, même avec les jeunes et jolies femmes. Je me retournais donc vers la personne qui pourrait éventuellement me délivrer de l'atroce souffrance que me font subir les professeurs alors que je ne dérangeais même pas leur cour, mes yeux étincelaient de désirs, ma nature démoniaque y étais certainement pour quelque chose, il fallait que je frappe sur quelque chose autant que ce soit sur des démons qui seront en proie aux exorcistes.

« Alors !! verdict ? »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Je me ferais bien une petite mission... juste comme ça. [PV : Shura]   Ven 18 Mai - 14:22

La première balle fusa droit sur le nez de Rin. D’abord surprise, elle éclata franchement de rire devant l’air d’ahuri de son élève. Mais elle se reprit bien vite, ne voulant pas le déconcentrer alors qu’il peinait franchement avec cet exercice plutôt simplissime. Elle soupira au bout du quatorzième projectile qui heurta le corps de l’adolescent et non son sabre, et alla se chercher une boisson au distributeur non loin de là afin de la déguster tout en contemplant ce spectacle de clown. Car il fallait bien avouer que c’en été un pour la jeune femme.
La machine s’immobilisa enfin, arrêtant de cracher ses redoutables armes. Rin se retourna vers elle, prit un air triomphant et s’écria :

« Alors !! Verdict ? »

Shura descendit des gradins, finissant sa canette en marchant et la lança d’une passe adroite dans la poubelle derrière elle. Se plantant devant le brun qui rapetissait de plus en plus au fur et à mesure que son professeur se rapprochait de lui, elle croisa les bras sur son opulente poitrine tout en foudroyant Rin du regard.

« Tu imitais un clown ou tu ne sais pas te servir correctement d’un sabre, Rin ? Combien de balles sur mille as-tu touché ? »

Rapidement, elle alla appuyer sur un bouton pour savoir le chiffre exact de son élève.

« 68. Pas mal si c’était ton premier jour mais ça va faire plus de six mois que je t’entraîne. Alors pour moi, ça fait environ 34 sur 100. Mauvais, mauvais… »

Se prenant la tête dans sa main, elle se frotta vigoureusement le cuir chevelu, maudissant encore une fois ce sacré Fujimoto, et contempla de bas en haut l’hybride. Pourtant bien musclé, il avait bien grandi et dépassait presque la rousse qui ne devait son salut qu’à ses volumineux cheveux. Son profil s’affinait au fil du temps pour adopter celui d’un escrimeur, agile et vif, grâce aux entraînements de Shura. Il avait le physique, ne lui manquait que la discipline. Et la volonté de faire au mieux et de ne pas se contenter d’à priori.

« J’ai faim. Aller, je t’offre le repas. Tu pourras prendre ce que tu voudras. »

Sans se retourner car sachant pertinemment que Rin était un véritable estomac sur patte, elle se dirigea d’un pas sûr au réfectoire, un des lieux qu’elle affectionnait à l’Académie. Ne pouvant pas correctement réfléchir le ventre vide, elle décida de prendre la decision d'emmener ou pas son élève avec elle en mission lors du repas...

SUITE AU REFECTOIRE
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Je me ferais bien une petite mission... juste comme ça. [PV : Shura]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Je me ferais bien une petite mission... juste comme ça. [PV : Shura]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» J'me ferais bien une petite Salade moi...
» Un RP juste comme ça... ouvert à tous ;D
» Rien qu'une petite mission de routine en territoire ennemi. [Pv : Soul & Howard]
» Une Mission Pas Comme Les Autres.
» Une petite chatte pas comme les autres.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Exorcist's Life :: Assiah :: Académie de la Croix-Vraie :: Salle d'Entrainement-