Plongez-vous dans l'univers d'Ao No Exorcist!
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les passagers de Gehenna AirLine sont attendu par Sir Pheles pour un aller simple vers Assiah [rp Sytry] [TERMINÉ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Captain Baka
Messages : 179
Date d'inscription : 11/03/2012
Age : 32
Localisation : dans son bureau, une tasse de thé à la main et des pâtisseries à portée de sa bouche
MessageSujet: Les passagers de Gehenna AirLine sont attendu par Sir Pheles pour un aller simple vers Assiah [rp Sytry] [TERMINÉ]   Jeu 5 Avr - 17:16

Et bien, je l’apprécie de plus en plus ce jeune là ! Me répondre sur le même ton tout en conservant un accent de respect, j’aime ça.
Je le regarde se saisir d’un minuscule baluchon blanc qui est en faite un vide poche monumental capable d’engloutir un dressing entier. Il doit être quelqu’un de riche pour pouvoir s’offrir ce gadget. Ce qui est le cas vu qu’il a tout de même le titre de Prince des Enfers, ce qui n’est pas rien. Il se lève, prêt à partir et me suivre où je voudrais bien le mener. Je l’entraîne vers ma demeure afin de me changer.
La maison toute de pierres noires me fait frissonner lorsque je pénètre à l’intérieur. Je n’ai jamais aimé ce lieu chargé de souvenirs plutôt désagréables. Ma vie à Gehenna n’est pas une source de joie pour moi, et je suppose qu’il en va sans doute de même pour mon nouveau compagnon.
Je me dépêche de me changer après avoir laissé Sytry au salon avec une boisson et autorisation de faire un tour s’il le souhaite. Mes vêtements humains me font un bien fou ; j’ai toujours trouvé le noir horrible sur moi. Ma cape blanche enfilée et mes gants cachant mes griffes, je jette un dernier coup d’œil et rectifie la position de mon haut-de-forme avant de ne retrouver Sytry. Me demandant s’il ne ferait pas mieux de se changer lui aussi pour passer plus inaperçu, je renonce à cette idée vu que ces vêtements sont similaires à ceux humains même si les étoffes ne sont pas les mêmes.

« Bon et bien, c’est parti ! »

Je sors gaiement de ma maison, ferme à tout jamais la porte avec l’espoir de ne plus avoir à y revenir et m’élance d’un pas joyeux sur le chemin menant à la passerelle reliant Gehenna d’Assiah.

Le ponton est un simple pont de bois sauf qu’on ne peut voir le fond. En se penchant on a donc l’impression de chuter pour l’éternité. Pour avoir vu des suicides et autres exécutions fort appréciés parmi notre race, je peux dire n’avoir jamais entendu le corps touché le fond, et j’ai une ouïe très fine, même pour un démon!

« Je te préviens, ne regarde pas en bas! »

C’est une phrase tellement bateau, je la prononce sur un ton ironique mais mon air sérieux prouve que je ne souhaite vraiment pas que Sytry ne fasse connaissance avec la mort maintenant. Après tout, mes futures pâtisseries sont entre ses mains. ah, là, là! Ma gourmandise me perdra un jour ou l’autre…

Nous arrivons finalement à bon port sans une égratignures. La passerelle nous accueillant est transparente, de sorte que l’on voit la vie se dérouler en Assiah au dessous de nos pieds. Ce système confère un certain sentiment de puissance. De là à se croire Dieu, il y a un grand pas tout de même!

« Nous voilà arrivé! »

Je suis enjoué à l’idée de faire visiter Assiah à ce nouveau. Il va soi adorer, soit détester; ce monde ayant la particularité de déclencher des extrêmes chez les démons. Amusant, non?
Je sifflote un air de musique entraînante d’un de mes jeux vidéo préférés _Final Fantasy III DS_ et imagine que je m’enfonce dans le plancher. Aussitôt je m’enfonce dans le ciel humain et quitte peu à peu Gehenna.

« Ne pense à rien, imagine dans ta tête une image relaxante et laisse-toi aller. »

C’est vraiment important qu’il soit concentré et suffisamment détendu pour passer le portail interdimensionel afin de ne pas envoi une partie en Gehenna et l’autre en Assiah. J’ai déjà assisté au phénomène raté d’un passage. Ce fut…Sanglant.

Ma tête seule reste encore sur le monde démoniaque. Le reste de mon corps e trouve quelque part dans les airs, sur Terre. J’attends que Sytry ne m’imite avant de ne disparaître entièrement de ma patrie...

_________________

merci à masa et suzak' pour le kit!


Spoiler:
 


Dernière édition par Mephisto Pheles le Dim 8 Avr - 23:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Grand marquis des enfers
Messages : 115
Date d'inscription : 24/03/2012
Age : 28
Localisation : tout près de toi, toujours et à jamais...
MessageSujet: Re: Les passagers de Gehenna AirLine sont attendu par Sir Pheles pour un aller simple vers Assiah [rp Sytry] [TERMINÉ]   Dim 8 Avr - 10:41

Sytry se rendit compte qu'il avançait en mode automatique depuis quelques minutes, absorbé par ses pensées. Cela lui arrivait souvent et ça aurait pu causer sa perte maintes fois, dans ce cas, cela n'était pas bien grave puisque ce cher Mephisto marchait devant lui, sans dire un mot, puis il s’arrêta net et se retourna vers le jeune homme, posa sa main ornée de longues griffes noires sur son épaule puis en l'espace de quelques secondes les deux démons se retrouvèrent devant les portes d'un superbe édifice. Le style gothique se mariait parfaitement avec la couleur noire du bâtiment, les détails des ornements étaient tel que l'on ne pouvait pas tous les décrypter, lorsqu'ils rentrèrent dans le palais, la prunelle du jeune charmeur s’écarquilla, de l’intérieur il semblait être deux fois plus grand, il avait beau remplir la fonction de grand marquis, il n'avait jamais ou très
rarement pénétré dans une telle maison (étant donné qu'il est né dans une famille sans le sous, il s'étonne pour pas grand-chose). Mephisto l'a prévenu qu'il reviendrait dans peu de temps, en
attendant il lui avait laissé une tasse de thé à l'odeur enivrante sur une petite table noire, en parlant de noir, tout était … richement noire, des murs particulièrement sombres, les lampes et objets possédaient une couleur triste et morne. N'ayant pour le coup que peu de choses à admirer il attrapa la tasse et bu la boisson chaude presque cul-sec, puis le bruit d'une porte se fit entendre et
son œil émeraude s'émerveilla de nouveau, le démon qu'il avait accompagné jusqu'à présent était tout simplement épatant. Sa tenue était passée du noir profond au blanc éclatant, des gants violets cachant ses griffes acérées, ses collants d'une couleur si peu habituel pour nous, être démoniaque, sans oublier le chapeau qui lui allait si bien, ça pour avoir de la prestance, il en avait et pas qu'un peu, il irait même jusqu'à dire un charisme assez incroyable, bien que de dire ça le rendait quelque peu jaloux...

« Bon et bien, c’est parti ! »

Sa voix avait un ton légèrement plus mélodieux, exactement pareil pour son visage. Il referma son logis avec une expression dans le genre « je suis bien content de partir et sans regret. » Ils furent bientôt en vue de la tristement célèbre passerelle reliant Géhenne et Assiah, seulement il n'y
avait que peu démons qui avaient le courage de la franchir et surtout qui le pouvait...

« Je te préviens, ne regarde pas en bas! »

Il sourit à la phrase de l'inconnu. Bravo, maintenant il voulait regarder alors que cela ne le préoccupait pas plus que ça jusqu'à présent, de plus il dit cette phrase de façon si ironique, était-ce une blague ?... Après mure réflexion certainement pas, les différents lieux de la Géhenne ne
sont pas réputés pour être particulièrement sûr et sans danger, les petits enfants qui s'aventuraient un peu trop loin finissaient pas disparaître mystérieusement et comme le cœur des démons ne s’encombrait généralement pas d'émotion tel que l'amour, le fait que quelques personnes décèdent étrangement ne les font pas sourciller, si l'on parle d'enfants les parents n'auront aucun mal à le remplacer...

Sytry ne céda pas à la tentation et ne jeta même pas un coup d’œil, il est préférable de regarder
devant soi et comme le jeune démon est incroyablement étourdi, il continua à observer son guide.

« Nous voilà arrivé! »

Le voyage s'était passé sans embûches, heureusement les terres démoniaque ne sont pas ce qu'il y
a de plus sûr, n'importe quoi aurait pu leur arriver sur le coin de la figure, mais elle était devant eux, la porte de la Géhenne, majestueuse et curieusement effrayante à la fois. Le soleil roux donnant au ciel une lueur orangée et la brise, chaude, donnaient l'impression d'être au milieu de douces flammes (il n'y avait que maintenant, lorsqu'il partait qu'il le voyait de cette façon.), elles semblaient le poussaient pour qu'il rejoigne la porte. Mephisto s’élança en premier, les innombrables visages multicolores le réceptionnèrent et lentement son corps disparaissait peu à peu.

« Ne pense à rien, imagine dans ta tête une image relaxante et laisse-toi aller. »

Ne penser à rien, ça il savait faire et une image relaxante... Il passa d'abord ses mains les engloutit
dans la porte, fermant les yeux il se voyait dans une villa au bord de l'eau, essayant tant bien que mal d'imaginer un soleil lumineux, éclairant et réchauffant son doux visage, torse nu, assis confortablement sur un siège de velours entouré de charmantes personnes...

Lorsqu'il rouvrit son œil vert, ce n'était plus un décor rougeâtre, mais il faisait noir, tout était sombre ne connaissant pas la nuit, cet endroit le décevait un peu, cependant il ne s'en est pas rendu compte immédiatement, mais son corps flottait dans les airs (pour le moment), les odeurs qu'il sentait, la vue, il ne savait pas ce que c'était, mais quelque chose lui rafraîchissait également le visage faisant voleter ses cheveux roux dans tous les sens, une sensation plutôt agréable.

Mephisto était à ses côtés, la porte de la Géhenne disparaissait peu à peu et lorsqu'elle s'évapora entièrement, elle laissa quelques débris noirs et rouges tombant en tournoyant sur eux-même. La sensation de flottement qu'il ressentait plus tôt venait elle aussi de s’effacer, son corps qui semblait si léger devint incroyablement lourd, c'est à partir de ce moment qu'il connu la gravitation, mais à plus de cinq cents mètres du sol, voilà une expérience peu enrichissante.


...suite dans les chemins biscornus

_________________
Acceptez-vous telle que vous êtes...

Je vous aimerez ainsi!

Dita | Epicode


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Les passagers de Gehenna AirLine sont attendu par Sir Pheles pour un aller simple vers Assiah [rp Sytry] [TERMINÉ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le coeur et l'esprit d'une femme sont des énigmes insolubles pour un mâle ## Lauréline
» Les toits...ne sont pas de bons endroits pour dormir...
» Règlement du Forum ♪
» Que ceux qui sont pour une constitution simple et souple postez ici!
» Doter le pays d’un ministère de l’Agriculture et des Ressources naturelles digne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Exorcist's Life :: Géhenne :: Rivière de Lave :: Pontons-