Plongez-vous dans l'univers d'Ao No Exorcist!
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Piègeur de rêve

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Grand marquis des enfers
Messages : 115
Date d'inscription : 24/03/2012
Age : 28
Localisation : tout près de toi, toujours et à jamais...
MessageSujet: Piègeur de rêve   Mar 27 Mar - 19:38

Bon voila mes petits loustics, je dois avouer que moi votre "fantastique" et "charismatique" Sytry adore tout particulièrement les rêves, ces images noctures plus farfelus les unes que les autres. J'aimerai que dans ce topic vous me racontez ces petits films nocturne. Qu'il soit fantastique, tragique, épique, dramatique, folkrorique, comique ou même ludique et exentrique ... bon je m'égare là, mais je vous en pris faites place à votre imagination, tous à vos plumes.

Votre cher démon, à votre service mes chous...

_________________
Acceptez-vous telle que vous êtes...

Je vous aimerez ainsi!

Dita | Epicode


Spoiler:
 


Dernière édition par Sytry le Ven 13 Avr - 20:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Piègeur de rêve   Jeu 29 Mar - 13:45

voir ici

voilà mes songes, éveillée et endormie...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Captain Baka
Messages : 179
Date d'inscription : 11/03/2012
Age : 32
Localisation : dans son bureau, une tasse de thé à la main et des pâtisseries à portée de sa bouche
MessageSujet: Re: Piègeur de rêve   Jeu 5 Avr - 17:35

Un rêve que m'a raconté Vivi et que j'ai réécrit.
___________________________________________________________________________________
« J’ai tant rêvé, j’ai tant rêvé que je ne suis plus d’ici. »
de Léon-Paul Fargue


.::..::..::.
Il est sur le sofa de cuir, allongé de tout son long. Devant lui, une baie vitrée. Il contemple la pluie et le ciel noir. Pour être exacte, il contemple le déluge, le vent violent fouettant les arbres et secouant les panneaux de circulation, les passants se dépêchant de rentrer dans les buildings les plus proches afin de se protéger de cet assaut imprévu.
Près de lui, une table basse en verre toute simple. Sur la table, une tasse fumante. Il la prend par l’anse sans sa soucoupe et la porte à ses lèvres, délicatement, comme s’il se serait agit de cristal. Il boit une petite gorgée et ses yeux se plissent de contentement alors que le liquide ambré assouvit sa soif.
Sa montre lui indique qu’il est tôt. Il pense au passé mais sa mine ravie ne disparaît pas. Il est heureux, tout simplement.
La jeune femme marche tranquillement d’un pas léger vers lui. Le parquet craque sous ses pieds nus. Elle rejoint majestueusement le sofa de cuir, comme une danseuses, aussi fragile et svelte. Elle ne porte qu’une simple chemise blanche s’arrêtant sur ses cuisses et laissant voir ses interminables jambes galbées à souhait. Sans bruit elle s’assit à califourchon sur les jambes de l’homme. Il sourit quand il sent son contact.
Elle lui vole un léger baiser. Ce mouvement fait virevolter ses longs cheveux aile de corbeau. En se redressant, elle le contemple avec envie. Il lui rendit son baiser avec plus de ferveur. Elle prend la tasse qu’il tient toujours à la main et la pose doucement sur le parquet. Puis elle pose un baiser sur le bout de son nez.
« C’est comme si le ciel pleurait pour quelqu’un. »
Elle s’immobilise entièrement et se crispe sous l’effet des paroles de l’homme. Son regard devient vide et elle fixe un point qu’il ne peut voir. Sentant le trouble qu’il a suscité dans l’esprit de la jeune femme, il passe ses mains dans le dos de la jeune femme, de plus en plus bas, la caressant langoureusement. Elle se retourne, le fixant droit dans les yeux. La jeune femme s’est souvenue. Et il l’a comprit.

_________________

merci à masa et suzak' pour le kit!


Spoiler:
 


Dernière édition par Mephisto Pheles le Jeu 5 Avr - 19:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Captain Baka
Messages : 179
Date d'inscription : 11/03/2012
Age : 32
Localisation : dans son bureau, une tasse de thé à la main et des pâtisseries à portée de sa bouche
MessageSujet: Re: Piègeur de rêve   Jeu 5 Avr - 19:01

Un vieux truc que j'avais écrit pour un fofo et que je resors du placard^^
Inspiré d'un rêve.
___________________________________________________________________________________
Quel est cet endroit? alors que je me trouvais l'instant d'avant dans une pièce noire, me voici au beau milieu d'un champs de ruines. Le soleil auparavant jaune est désormais multicolore, ses rayons colorant les bâtiments détruits des couleurs de l'arc-en-ciel. Curieusement, mes vêtements...Non, tout mon être n'est pas touché par ce phénomène. C'est comme si je n'existais pas, comme si j'étais une erreur dans le paysage, une tâche blanche dans cet univers multicolore. J'ai l'impression de ne pas être à ma place ici, et je n'aime pas ça. Normalement, les humains se retournent sur mon passage, surpris de voir un tel accoutrement. Mais ici, je suis seul. Horriblement seul, avec moi-même comme seul compagnie. L'astre solaire me fuit: il ne m'éclaire pas, ne me réchauffe pas de ses rayons ardents. Je n'ai pas froid mais la sensation d’angoisse donnée par les ruines me prend aux tripes et me hurlent de partir d’ici. J'obéis donc à cet ordre inaudible et tente de trouver une sortie. J’avance avec l’impression que mes jambes sont faites de plomb. J’ai du mal à décoller mes pieds du sol et à marcher normalement pour moi, soit d’un pas guilleret. Si quelqu'un’ me voyait, il me confondrait à coup sûr avec un héron : très beau mais si maladroit une fois au sol !

Je patauge une bonne heure dans ce bourbier imaginaire sans que le temps ne change. Les ombres ont toujours la même longueur, le soleil tape aussi fort, toujours à son zénith. Le paysage autrefois surprenant me lasse, alors je me concentre sur ma lente et pénible avancée, n’ayant aucun point de repère. Au plus je progresse, au plus j’ai l’impression de faire du surplace. Enfin j’arrive au bord d’un gouffre qui m’a bien l’air d’être très profond. Je jette un caillou et attends l’écho de sa chute. Oui, il est vraiment sans fond…Cela me rappelle l’histoire de « Alice in Wonderland », notamment le passage où elle tombe dans le terrier du lapin blanc. Et se retrouve projeter dans un monde imaginaire. Ça me donnerait presque envie de l’imiter…

Un, deux, trois, je suis là ! Et je me lance à l’aventure.

« Waaaaouhhh !!! »

_________________

merci à masa et suzak' pour le kit!


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Grand marquis des enfers
Messages : 115
Date d'inscription : 24/03/2012
Age : 28
Localisation : tout près de toi, toujours et à jamais...
MessageSujet: Re: Piègeur de rêve   Lun 16 Avr - 21:20

Les prémices d'une détermination. Partie 1


C'était une journée un peu différente de d'habitude, nous étions apparemment au printemps, l'astre brûlant censée rayonner sur les cultures était couvert d'une étrange nuée sombre. Un ciel tourmenté de gros nuages gris limitaient l'horizon aux lointaines collines et rendait la campagne lugubre et mélancolique. On pouvait dire que nous étions au printemps puisque les arbres, ou plutôt leurs feuilles renvoyaient de multiples couleurs sinistres, la plupart s'envolaient ressemblant aux premiers vols d'oisillons qui finissaient par recouvrir l'humus multicolores.

Comme tout décor lugubre, l'air était humide et tiède, les rafales de vent courraient par intervalles réguliers, l'horizon commençait à prendre une teinte pourpre. Elle, était là, sur un rocher semblable à tant d'autres dans cette vaste prairie, dans un corps de jeune femme ni trop grande, ni trop petite, on ne pouvait pas voir les détails de son corps apparemment sublime, seulement une longue chevelure blanche voletait au rythme des ondes qu’émettait cet élément glacial. Sur son visage il était également impossible d’apercevoir ses traits, cependant, ses deux yeux rouge sang te fixaient sans arrêt, ce genre de regard que tu ne peux lâcher sous aucun prétexte sous peine de te faire dévorer, arracher la tête ou autres atrocités sanglantes du genre... La gamine se releva, ses habits étaient en fait inexistant, un pied était légèrement surélevé prenant ainsi une certaine assurance. Lorsque l'on regardait à nouveau le paysage, la lueur du ciel était devenu de la même couleur que ses prunelles brillantes, les innombrables pâturages n'était plus, à la place, des monstres tous plus horribles les uns que les autres, bavant, dévoilant leurs immenses canines acérées, une odeur terrifiante régnait autour de cette horde de créatures affamées. La jeune femme se situait en évidence par rapport à eux, un sourire se dessina sur son visage si sombre. Les affreuses créatures hurlaient, se bousculaient, tellement violentes que chacune d'entre elles seraient prêtes à dévorer celles qui se trouvent à leur côté, cependant, tous ses monstres avaient les yeux rivés vers cet être si divin...

Spoiler:
 

_________________
Acceptez-vous telle que vous êtes...

Je vous aimerez ainsi!

Dita | Epicode


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Grand marquis des enfers
Messages : 115
Date d'inscription : 24/03/2012
Age : 28
Localisation : tout près de toi, toujours et à jamais...
MessageSujet: Re: Piègeur de rêve   Lun 16 Avr - 21:27

Les prémices d'une détermination. Partie 2


Peu à peu d'étranges lumières foudroyaient l’inaccessible horizon, peignant à larges coup de pinceaux le ciel pataugeant dans l'immense mer de nuages grisâtres. Non pas un, mais trois sources lumineuses s'élevèrent dans le firmament à présent éclairé puisque les sombres nuages ténébreux fuyaient lâchement leur fief. A présent une lueur rougeâtre*, jaunâtre** puis violette*** résidaient sur la plaine. Les monstres piétinaient, saccageaient cette terre glaciale par milliers, on pouvait y apercevoir des créatures, d'une couleur répugnante, leur peau inégale et de forme indéfinissable, ensuite vampires, loups-garous et autres abominations des ténèbres ne communiquaient que par des rugissements de bêtes affamées.

Leur déesse, toujours mise en avant recevait les trois faisceaux sur elle mettant sa puissance en évidence, son corps nu était à présent dévoilé, ses yeux semblaient exprimer tant d'expressions à la fois, satisfaction, haine, confiance, au final il était impossible de décrypter les sentiments de son doux visage démoniaque. A gorge déployé elle se mit également à rugir de toutes ses forces excitant ainsi ses troupes qui ne se tenaient plus, leurs bras robuste et puissant s'élevèrent comme si leur but était d'atteindre les éléments lumineux. Eux semblaient rire voyant la scène qui s'offraient à eux, un sourire se dessina sur chacun des astres brûlants, elle, les regardait de la même manière que ses sujets, la belle créature s’avança puis descendit de son perchoir. Ses pas légers frôlaient à peine le sol, lors de sa descente l'assemblée se tût, l'arrogante jeune femme semblait tout contrôler, son bras se tendit sur un point précis, mais invisible, lorsqu'elle l'abaissa ses doigts paraissaient dessiner dans le vide des symboles, une langue étrange et imprononçable était dictée par sa douce et mélodieuse voix. A un mètre d'elle se forma une colossale porte noire, deux êtres immense se tenaient à ses côtés sur un total de cinq têtes, ils aboyaient en cœur une phrase courte et simple, seule l'albinos la comprit et y répondit aussitôt. La porte s'illumina et les deux mastodontes se reculèrent en saluant le passage de la malicieuse qui s'engouffrait dans le portail suivie de près de ses larbins...

La dernière chose que l'on aperçut était son sourire carnassier, le portail était resté ouvert, le monde aux lueurs changeantes était désormais vide, le seul acte de présence se manifestait par les fines plumes blanches tachetées de rouge dégoulinant traversant la lumière pour atterrir sur le sol boueux et lugubre de ce monde triste et sombre...

Spoiler:
 

* : force, danger, puissance
** : idéalisme, orgueil
*** : inconscient, ténèbres, mystère

_________________
Acceptez-vous telle que vous êtes...

Je vous aimerez ainsi!

Dita | Epicode


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Piègeur de rêve   

Revenir en haut Aller en bas
 

Piègeur de rêve

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Exorcist's Life :: Let's Go Flood! :: Arts :: Ecriture-